Index   Back Top Print


SOLENNITÉ DE L'ÉPIPHANIE DU SEIGNEUR

BENOÎT XVI

ANGÉLUS

Place Saint-Pierre
Vendredi 6 janvier 2006

 

Chers frères et sœurs,

Nous célébrons aujourd'hui l'Épiphanie du Seigneur, c'est-à-dire sa manifestation aux nations, représentées par les Rois mages, mystérieux personnages venus d'Orient, dont parle l'Évangile de saint Matthieu (Mt 2, 1-12). L'adoration de Jésus par les Rois mages fut immédiatement reconnue comme accomplissement des Écritures prophétiques. "Les nations marcheront vers ta lumière - lit-on dans le livre d'Isaïe - et les rois, vers la clarté de ton aurore... apportant l'or et l'encens et proclamant les louanges du Seigneur" (Is 60, 3.6). La lumière du Christ, qui est comme contenue dans la grotte de Bethléem, rayonne aujourd'hui dans toute sa portée universelle. Ma pensée se tourne en particulier vers les frères et sœurs bien-aimés des Églises d'Orient, qui, selon le Calendrier Julien, célèbrent aujourd'hui Noël. Je leur adresse mes vœux les plus cordiaux de paix et de bien dans le Seigneur.

Aujourd'hui, vient spontanément à l'esprit la Journée mondiale de la Jeunesse. Celle-ci a rassemblé à Cologne en août dernier, et beaucoup d'entre vous étaient là-bas, plus d'un million de jeunes qui avaient pour devise les paroles des Rois mages se rapportant à Jésus : "Nous sommes venus l'adorer" (Mt 2, 2). Combien de fois les avons-nous entendues et répétées ! Maintenant nous ne pouvons pas les entendre sans revenir en esprit à cet événement mémorable, qui a constitué une authentique "épiphanie". En effet, le pèlerinage des jeunes, dans sa dimension plus profonde, peut être vu comme un itinéraire guidé par la lumière d'une "étoile", l'étoile de la foi. Et aujourd'hui, je suis heureux d'étendre à toute l'Église le message que j'ai alors proposé aux jeunes rassemblés sur les rives du Rhin : "Ouvrez tout grand votre cœur à Dieu, laissez-vous surprendre par le Christ ! Ouvrez les portes de votre liberté à son amour miséricordieux ! Exposez vos joies et vos peines au Christ, le laissant illuminer votre intelligence de sa lumière et toucher de sa grâce votre cœur !" (Discours du 18 août 2005 lors de la cérémonie d'accueil des jeunes).

Je voudrais que dans toute l'Église on respire, comme à Cologne, l'atmosphère d'une "épiphanie", d'un authentique engagement missionnaire suscité par la manifestation du Christ, lumière du monde, envoyé par Dieu le Père pour réconcilier et unifier l'humanité par la force de l'amour. Dans cet esprit, prions avec ferveur pour la pleine unité de tous les chrétiens, afin que leur témoignage devienne ferment de communion pour le monde entier. Invoquons pour cela l'intercession de la Très Sainte Vierge Marie, Mère du Christ et Mère de l'Église.


Au terme de l'Angélus

Chers amis, en la fête de l'Épiphanie, on célèbre la Journée missionnaire des Enfants, instituée par le Pape Pie XII, de vénérée mémoire. Avec la devise, "les enfants aident les enfants", l'Œuvre pontificale de l'Enfance missionnaire soutient des milliers d'initiatives de solidarité, enseignant aux enfants à grandir avec un esprit d'ouverture au monde et d'attention aux difficultés des enfants de leur âge plus défavorisés. Je compte moi aussi sur la prière des enfants pour mon ministère, et je vois que j'y compte à juste titre, ainsi que sur leur participation active à la mission de l'Église.

Chers pèlerins francophones, en ce jour de l'Épiphanie, je vous invite à adorer le Christ comme les Mages, afin de vous laisser transformer par lui et de repartir vers vos frères pour en rendre témoignage, par des chemins nouveaux. Avec mes vœux de sainte année et mon affectueuse Bénédiction.

Je souhaite à tous une bonne fête de l'Épiphanie.

 

© Copyright 2006 - Libreria Editrice Vaticana

     



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana