Index   Back Top Print

[ DE  - EN  - ES  - FR  - IT  - PT ]

LETTRE DU PAPE BENOÎT XVI
CONFIRMANT LE CARDINAL TARCISIO BERTONE
SECRÉTAIRE D
'ÉTAT

    

A mon vénéré et cher frère Monsieur le Cardinal Tarcisio Bertone

Avec la grande sensibilité qui vous distingue, vous avez voulu, dès votre 75e anniversaire, remettre entre mes mains le mandat de secrétaire d'Etat. Je souhaite tout d'abord rendre grâce avec vous au Seigneur pour le bien accompli au cours des nombreuses années de votre ministère sacerdotal et épiscopal.

En la présente circonstance, c'est avec une vive reconnaissance, en effet, que j'entends rappeler le long chemin de notre collaboration, entamée avec votre travail de consulteur de la Congrégation pour la doctrine de la foi. Je pense également au travail délicat que vous avez accompli pour construire le dialogue avec Mgr Marcel Lefebvre et je n'oublierai jamais la visite à Vercelli qui fut pour moi un motif de rencontre renouvelée avec un grand témoin de la foi, saint Eusèbe de Verceil.

Appelé par mon bien-aimé prédécesseur à prêter service à la Curie romaine, vous avez rempli avec compétence et un généreux dévouement la charge de secrétaire de la Congrégation pour la doctrine de la foi. Ce furent des années intenses et prenantes, au cours desquelles sont nés des documents de grande importance doctrinale et disciplinaire.

J'ai toujours admiré votre « sensus fidei », votre préparation doctrinale et canonique et votre « humanitas », qui nous a beaucoup aidé à vivre au sein de la Congrégation pour la doctrine de la foi un climat de familiarité authentique, unie à une discipline de travail ferme et déterminée.

Toutes ces qualités sont les raisons qui m'ont conduit à la décision, lors de l'été 2006, de vous nommer mon secrétaire d'Etat et ce sont aujourd'hui la raison pour laquelle, à l'avenir également, je ne voudrais pas renoncer à votre précieuse collaboration.

Je suis donc heureux de vous adresser, Monsieur le cardinal, tous mes vœux de bien et de prospérité dans la Seigneur, en invoquant l'abondance de la Grâce divine sur votre ministère en tant que mon proche collaborateur.

En vous confiant, enfin, à la protection et à l'intercession particulière de Marie Auxiliatrice et des saints apôtres Pierre et Paul, je vous donne de tout cœur, en gage d'abondantes récompenses divines, la Bénédiction apostolique, que j'étends avec plaisir aux personnes qui vous sont chères et proches.

 
Du Vatican, le 15 janvier 2010

 

© Copyright 2010 - Libreria Editrice Vaticana

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana