Index   Back Top Print

[ DE  - EN  - ES  - FR  - IT  - PT ]

MESSAGE DU PAPE BENOÎT XVI
AU CARDINAL WALTER KASPER,
PRÉSIDENT DU CONSEIL PONTIFICAL
POUR LA PROMOTION DE L’UNITÉ DES CHRÉTIENS,
À L'OCCASION DU XI SYMPOSIUM INTERCHRÉTIEN

 

A mon vénéré frère
le cardinal Walter Kasper
Président du Conseil pontifical pour
la promotion de l'unité des chrétiens

Vénéré frère, à travers vous, et en votre qualité de président du Conseil pontifical pour l'unité des chrétiens, j'ai le plaisir et la joie d'adresser un salut chaleureux et mes vœux de succès aux organisateurs et aux participants au XI Symposium interchrétien, organisé par l'institut franciscain de spiritualité de l'Université pontificale Antonianum et par la faculté théologique orthodoxe de l'Université Aristoteles de Thessalonique, prévu à Rome du 3 au 5 septembre prochains.

Je me réjouis tout d'abord de cette initiative de rencontre fraternelle et de confrontation sur les aspects communs de la spiritualité, qui est une sève bénéfique pour l'élargissement des relations entre les catholiques et les orthodoxes. En effet, ces symposiums, qui ont débuté en 1992, affrontent des thèmes importants et constructifs pour la compréhension réciproque et l'unité d'intentions. Le fait de se rencontrer en alternance dans un territoire à majorité catholique ou orthodoxe, permet également un contact réel avec la vie concrète, historique, culturelle et religieuse de nos Eglises.

Cette année, en particulier, vous avez voulu organiser le symposium à Rome, une ville qui offre à tous les chrétiens des témoignages éternels d'histoire, d'archéologie, d'iconographie, d'hagiographie et de spiritualité. Une forte stimulation à avancer vers la pleine communion réside notamment dans la mémoire des apôtres Pierre et Paul, Protôthroni, et de très nombreux martyrs, témoins très anciens de la foi. Saint Clément romain écrit à leur propos que "souffrant... de nombreux outrages et tourments, ils devinrent un très bel exemple parmi nous" (cf. Lettre aux Corinthiens, vi, 1).

Le thème choisi pour la prochaine rencontre:  "Saint Augustin dans la tradition occidentale et orientale" - un argument qu'il est prévu de développer en collaboration avec l'Institut patristique Augustinianum - est extrêmement intéressant pour approfondir la théologie et la spiritualité chrétienne en occident et en orient, et leur développement. Le saint d'Hippone, le grand Père de l'Eglise latine, revêt en effet une importance fondamentale pour la culture même de l'occident, tandis que la réception de sa pensée, dans la théologie orthodoxe, s'est révélée assez problématique. Par conséquent, connaître, avec objectivité historique et cordialité fraternelle, les richesses doctrinales et spirituelles qui forment le patrimoine de l'orient et de l'occident chrétiens, devient indispensable non seulement pour les mettre en valeur, mais aussi pour promouvoir une meilleure estime réciproque entre tous les chrétiens.

J'exprime donc le souhait cordial que votre symposium soit fécond, plus que jamais profitable pour découvrir des convergences doctrinales et spirituelles utiles à construire ensemble la Cité de Dieu, où ses fils puissent vivre dans la paix et dans la charité fraternelle, fondée sur la vérité de la foi commune. A cette fin, je vous assure de ma prière, en demandant au Seigneur de bénir les organisateurs et les institutions qu'ils représentent, les intervenants catholiques et orthodoxes et tous les participants.

Que la grâce et la paix du Seigneur soient dans vos cœurs et dans vos esprits!

De Castel Gandolfo, le 28 août 2009

 

BENEDICTUS PP. XVI

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana