Index   Back Top Print

[ DE  - EN  - ES  - FR  - IT  - PT ]

MESSAGE DU PAPE BENOÎT XVI
AU PRÉSIDENT DE LA CONFÉRENCE ÉPISCOPALE DU VIÊT-NAM

 

A Son Excellence Mgr Pierre NGUYEN-VAN-NHON
Evêque de Dalat
Président de la Conférence épiscopale du Viêt-Nam

Alors que commence la célébration jubilaire du trois cent cinquantième anniversaire de la création des Vicariats apostoliques du Tonkin et de la Cochinchine, et des cinquante ans de l'établissement de la Hiérarchie catholique au Viêt-Nam, je m'unis de tout cœur à la joie et à l'action de grâce des Evêques de votre pays, que j'ai eu la joie de rencontrer en juin dernier, et de l'ensemble de leurs diocésains.

Vous avez désiré que le début de cette célébration coïncide avec la fête des glorieux cent dix-sept saints martyrs de votre pays. Le souvenir de leur noble témoignage aidera l'ensemble du peuple de Dieu au Viêt-Nam à activer sa charité, accroître son espérance et à consolider sa foi que le quotidien éprouve parfois. Parmi ces martyrs émerge la figure singulière d'André Dung-Lac dont les vertus sacerdotales sont des modèles lumineux pour les prêtres et les séminaristes, séculiers et réguliers, de votre pays. En cette Année Sacerdotale, puissent-ils puiser dans son exemple et dans celui de ses compagnons une énergie spirituelle renouvelée qui les aidera à vivre leur sacerdoce dans une fidélité plus grande à leur vocation, dans la communion fraternelle, dans la digne célébration des Sacrements de l'Eglise et dans un apostolat dynamique et intense.

Pour l'ouverture de votre célébration, vous avez choisi So-Kiên, dans l'archidiocèse de Ha Noi, lieu emblématique qui parle particulièrement à votre cœur. Il fut le siège du premier Vicariat apostolique du Viêt-Nam et il garde encore des vestiges précieux de vos saints martyrs ainsi que leurs nobles reliques. En cette Année Jubilaire, puisse ce lieu qui vous est si cher être au cœur d'une évangélisation approfondie qui portera à l'ensemble de la société vietnamienne les valeurs évangéliques de la charité, de la vérité, de la justice et de la rectitude. Ces valeurs, vécues à la suite du Christ, prennent une dimension nouvelle qui dépasse leur sens moral traditionnel, lorsqu'elles s'ancrent en Dieu qui désire le bien de tout homme et qui veut son bonheur.

L'Année Jubilaire est un temps de grâce propice à la réconciliation avec Dieu et avec le prochain. Dans ce but, il convient de reconnaitre les manquements du passé et du présent commis contre les frères dans la foi et contre les frères compatriotes et d'en demander pardon. En même temps, il convient aussi de prendre comme résolution d'approfondir et d'enrichir la communion ecclésiale et d'édifier une société juste, solidaire et équitable par le dialogue authentique, le respect mutuel et la saine collaboration. Le Jubilé est aussi un temps spécial offert pour renouveler l'annonce de l'Evangile aux concitoyens et devenir toujours davantage une Eglise qui est communion et mission.

L'ensemble de l'Eglise du Viêt-Nam s'est préparée à la célébration du Jubilé par une neuvaine de prière afin que cet événement exceptionnel trouve grâce aux yeux de Dieu, contribue au progrès spirituel de tous les fidèles et consolide la mission de 1'Eglise. Ma pensée va tout naturellement vers les religieux et les religieuses dont la vie désire témoigner de la radicalité évangélique à travers le charisme de leurs fondateurs respectifs. Puissent-ils continuer à grandir en Dieu par l'approfondissement de leur vie spirituelle dans la fidélité à leur vocation et par un apostolat fructueux dans la suite du Christ. Mon affection paternelle va également vers l'ensemble des fidèles laïcs vietnamiens. Ils sont présents dans mon souvenir et dans ma prière quotidienne. Puissent-ils s'engager plus profondément et activement dans la vie et dans la mission de l'Eglise.

Chers frères dans l'Episcopat, je demande à Dieu de vous éclairer et de vous guider afin que vous soyez, à l'exemple de Notre Seigneur et Maitre, des bons pasteurs (Cf. Jn 10, 11 - 16) qui se consacrent à faire paître leurs brebis, les encourager et les soigner lorsqu'il faut, et des Evêques qui témoignent avec courage et persévérance de la grandeur de Dieu et de la beauté de la vie dans le Christ.

Que Notre Dame de La Vang, chère aux chrétiens de votre nation, vous accompagne de sa tendresse maternelle au long de cette année. Je vous adresse, Monseigneur, mon affectueuse Bénédiction apostolique que j'étends volontiers aux Evêques, aux prêtres et aux séminaristes, aux religieux et aux religieuses ainsi qu'à tous les fidèles du Viêt-Nam et à toutes les personnes qui s'associent de près ou de loin à la joie de vos célébrations.

Du Vatican, le 17 novembre 2009

BENEDICTUS PP. XVI

  



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana