Index   Back Top Print

[ DE  - EN  - ES  - FR  - IT  - PT ]

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI
À S.E. M. VLADO BUCHKOVSKI, PREMIER MINISTRE
DE L'EX-RÉPUBLIQUE YOUGOSLAVE DE MACÉDO
INE*

Lundi 23 mai 2005

 

Monsieur le Premier ministre,
Mesdames et Messieurs,

C'est avec une grande joie que je vous salue, en la fête des saints Cyrille et Méthode, et je vous exprime ma gratitude pour cette visite de bienvenue. Je salue de façon particulière le Premier ministre et toutes les personnes qui l'accompagnent. C'est avec la même affection que je souhaite la bienvenue à la Délégation ecclésiastique. Je profite volontiers de cette occasion pour transmettre mes meilleurs voeux à tous les habitants de votre bien-aimé pays.

Lorsque j'ai reçu le nouvel Ambassadeur, il y a quelques jours, j'ai voulu mentionner combien les traditions et la culture du peuple de Macédoine font écho aux valeurs qui imprègnent l'esprit de l'Europe. Les saints frères Cyrille et Méthode, Apôtres des peuples slaves, ont contribué de façon significative à sa formation. Leur activité humaine et chrétienne a laissé des traces indélébiles dans l'histoire de votre pays. Le pèlerinage que vous accomplissez chaque année sur la tombe de saint Cyrille est une occasion de retourner aux racines de votre histoire. Cyrille et Méthode, originaires de Salonique, envoyés en mission parmi les peuples slaves par l'Eglise de Byzance, ont jeté les bases d'une authentique culture chrétienne et, dans le même temps, ont créé de façon concrète les conditions de la paix parmi les différentes populations. Ces valeurs de paix et de fraternité, que ces saints patrons de l'Europe, avec saint Benoît, ont inlassablement défendues, demeurent des éléments indispensables pour construire des communautés de solidarité, ouvertes au progrès humain intégral, respectant la dignité de chaque être humain et de tout l'être humain.

Je suis convaincu que la façon de donner vie à une société véritablement attentive au bien commun est de rechercher dans l'Evangile les racines de valeurs communes, comme le montre l'expérience des saints Cyrille et Méthode. Tel est le désir ardent de l'Eglise catholique, dont l'unique intérêt est de diffuser et de témoigner du message d'espérance et d'amour de Jésus Christ, du message de vie qui, au fil des siècles, a inspiré de nombreux martyrs et confesseurs de la foi. Je souhaite sincèrement que votre pèlerinage d'aujourd'hui contribue à garder vivants dans toute la nation ces nobles idéaux chrétiens et humains. Je prie également pour que votre pays s'ouvre avec confiance à l'Europe, contribuant ainsi de façon significative à édifier son avenir, inspiré par votre héritage religieux et culturel inestimable.

J'aimerais ajouter l'assurance de mes prières pour le bien-aimé peuple de Macédoine, afin qu'il puisse progresser vers un avenir d'espérance toujours plus forte, assisté en cela par toutes les composantes de la société civile et religieuse. J'invoque donc la bénédiction céleste des saints Cyrille et Méthode. Puisse Dieu toujours accorder sa bénédiction et sa protection à votre pays et à tout son peuple.


*L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française n.22 p.2.

 

© Copyright 2005 - Libreria Editrice Vaticana



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana