Index   Back Top Print

[ DE  - EN  - ES  - FR  - IT  - PT ]

DISCOURS DU SAINT-PÈRE BENOÎT XVI
AUX PARTICIPANTS AUX CHAMPIONNATS DU MONDE
DE NATATION - ROME 2009

Cour du Palais pontifical de Castel Gandolfo
Samedi
1er août 2009

 

Chers amis,

C'est avec un grand plaisir que j'ai répondu à votre souhait de nous rencontrer, à l'occasion des championnats du monde de natation. Merci pour votre visite appréciée; je souhaite avec plaisir à chacun et chacune d'entre vous une cordiale bienvenue! J'adresse une pensée respectueuse avant tout au président de la Fédération internationale de natation (FINA), M. Julio Maglione, et au président de la Fédération italienne de natation (FIN), M. Paolo Barelli, et je les remercie également pour les aimables paroles qu'ils m'ont adressées en votre nom à tous. Je salue les autorités présentes, les dirigeants et les responsables, les techniciens, les délégués, les journalistes et les professionnels des mass-media, les volontaires, les organisateurs et tous ceux qui ont contribué à la réalisation de cet événement sportif mondial. Mon salut le plus affectueux s'adresse en particulier à vous, chers athlètes de diverses nationalités, qui êtes les protagonistes de ces championnats du monde de natation. A travers vos compétitions, vous offrez au monde un spectacle passionnant de discipline et d'humanité, de beauté artistique et de volonté tenace. Vous montrez quels objectifs peut atteindre la vitalité de la jeunesse, lorsqu'elle ne recule pas devant la fatigue de durs entraînements et qu'elle accepte volontiers de nombreux sacrifices et privations. Tout cela constitue également pour les jeunes de votre âge une importante leçon de vie.

Comme cela vient d'être rappelé, le sport, pratiqué avec passion et un sens éthique attentif, devient, en particulier pour les jeunes, une école de sain esprit de compétition et de perfectionnement physique, une école de formation aux valeur humaines et spirituelles, un moyen privilégié de croissance personnelle et de contact avec la société. En assistant à ces championnats mondiaux de natation, et en admirant les résultats obtenus, il n'est pas difficile de se rendre compte des potentialités que Dieu a conférées au corps humain, et des intéressants objectifs de perfection que celui-ci peut atteindre. Ma pensée va alors à l'émerveillement du Psalmiste qui, contemplant l'univers, chante la gloire de Dieu et la grandeur de l'être humain. "A voir ton ciel - lisons-nous dans le Psaume 8 -, ouvrage de tes doigts, la lune et les étoiles, que tu fixas, qu'est donc le mortel, que tu t'en souviennes, le fils d'Adam, que tu veuilles le visiter? A peine le fis-tu moindre qu'un Dieu; tu le couronnes de gloire et de beauté" (vv. 4-6). Comment ne pas remercier alors le Seigneur, pour avoir doté le corps humain de tant de perfection; pour l'avoir enrichi d'une beauté et d'une harmonie qui peuvent être exprimées de tant de façons!

Les disciplines sportives, chacune selon des modalités différentes, nous aident à apprécier ce don que Dieu nous a fait. L'Eglise suit et consacre son attention au sport, pratiqué non pas comme une fin en soi, mais comme un instrument précieux pour la formation parfaite et équilibrée de toute la personne. Dans la Bible également, nous trouvons d'intéressantes références au sport comme l'image de la vie. Par exemple, l'apôtre Paul le considère comme une authentique valeur humaine, il l'utilise non seulement comme métaphore pour illustrer des idéaux éthiques et ascétiques élevés, mais également comme moyen de formation de l'homme, et comme élément de sa culture et de sa civilisation.

Chers athlètes, vous êtes des modèles pour les jeunes de votre âge et votre exemple peut être déterminant pour eux, afin de construire leur avenir de façon positive. Soyez alors des champions dans le sport et dans la vie! Nous avons évoqué auparavant Jean-Paul II qui, en rencontrant en octobre de l'année jubilaire 2000 le monde du sport, souligna la grande importance de la pratique du sport précisément car "il peut favoriser chez les jeunes l'affirmation de valeurs importantes telles que la loyauté, la persévérance, l'amitié, le partage, la solidarité" (Insegnamenti, vol. XXIII/2, p. 729; cf. ORLF n. 44 du 31 octobre 2000). De plus, les manifestations sportives comme la vôtre, grâce aux moyens de communication modernes, exercent une influence importante sur l'opinion publique, étant donné que le langage du sport est universel et touche tout particulièrement les nouvelles générations. Transmettre des messages positifs à travers le sport contribue donc à édifier un monde plus fraternel et solidaire.

Chers amis sportifs de langue française, je suis heureux de vous recevoir et de vous saluer cordialement à l'occasion des championnats du monde de natation. Le sport que vous pratiquez est une école de générosité, de loyauté et de respect de l'autre. Puisse-t-il favoriser le développement des valeurs d'amitié et de partage entre les personnes et entre les peuples. Que Dieu vous bénisse!

Chers amis, et surtout vous, chers athlètes, tandis que je vous remercie à nouveau pour cette rencontre cordiale, je vous souhaite de "nager" vers des idéaux toujours plus inégalables. Je vous assure de mon souvenir dans la prière et j'invoque sur vous, sur vos familles et sur toutes les personnes qui vous sont chères, la Bénédiction divine, par l'intercession de la Bienheureuse Vierge Marie.

 

© Copyright 2009 - Libreria Editrice Vaticana

  



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana