Index   Back Top Print

[ DE  - EN  - ES  - FR  - IT  - PT ]

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI
AUX PARTICIPANTS À LA RÉUNION
DE LA COMMISSION MIXTE INTERNATIONALE
POUR LE DIALOGUE THÉOLOGIQUE ENTRE
L'ÉGLISE CATHOLIQUE
ET LES ÉGLISES ORTHODOXES ORIENTAL
ES

Salle du Consistoire
Vendredi 30 janvier 2009

 

Chers frères dans le Christ,

Je vous souhaite une chaleureuse bienvenue, membres de la Commission mixte internationale pour le Dialogue théologique entre l'Eglise catholique et les Eglises orthodoxes orientales. Au terme de cette semaine de travail intense, nous pouvons rendre grâces ensemble au Seigneur pour votre engagement constant à la recherche de la réconciliation et de la communion dans le Corps du Christ, qui est l'Eglise.

En effet, chacun de vous apporte à cette tâche non seulement la richesse de sa propre tradition, mais également l'engagement des Eglises participant à ce dialogue en vue de surmonter les divisions du passé et de renforcer le témoignage commun des chrétiens face aux immenses défis que les croyants doivent affronter aujourd'hui.

Le monde a besoin d'un signe visible du mystère d'unité qui lie les trois Personnes divines et qui nous a été révélé, il y a deux mille ans, avec l'Incarnation du Fils de Dieu. La réalité concrète du message de l'Evangile est exprimée parfaitement par Jean, lorsqu'il déclare son intention d'annoncer ce qu'il a entendu, ce que ses yeux ont vu et ce que ses mains ont touché, afin que tous puissent être en communion avec le Père et avec son Fils Jésus Christ (cf. 1 Jn 1, 1-4). Notre communion, à travers la grâce de l'Esprit Saint dans la vie qui unit le Père et le Fils, possède une dimension perceptible au sein de l'Eglise, Corps du Christ, "la plénitude de Celui qui est rempli, tout en tout" (Ep 1, 23), et nous avons tous le devoir d'œuvre afin que cette dimension essentielle de l'Eglise se manifeste au monde.

Votre sixième rencontre a accompli des progrès importants précisément dans l'étude de l'Eglise en tant que communion. Le fait même que le dialogue se soit poursuivi au fil du temps et soit accueilli chaque année par l'une des nombreuses Eglises que vous représentez est en soi un signe d'espérance et d'encouragement. Il suffit de tourner notre esprit vers le Moyen Orient - d'où un grand nombre d'entre vous proviennent - pour voir que les véritables semences de l'espérance sont nécessaires et urgentes dans un monde blessé par la tragédie de la division, du conflit et de l'immense souffrance humaine.

La Semaine de prière pour l'unité des chrétiens vient de se conclure par la cérémonie dans la Basilique dédiée au grand apôtre Paul, à laquelle un grand nombre d'entre vous étaient présents. Paul a été le premier grand champion et le théologien de l'unité de l'Eglise. Ses efforts et ses combats ont été inspirés par l'aspiration constante à maintenir une communion visible, pas uniquement extérieure, mais réelle et pleine parmi les disciples du Seigneur. C'est pourquoi, à travers l'intercession de Paul, j'invoque les bénédictions de Dieu sur vous tous, ainsi que sur les Eglises et les peuples que vous représentez.

 

© Copyright 2009 - Libreria Editrice Vaticana



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana