Index   Back Top Print

[ DE  - EN  - ES  - FR  - IT  - PT ]

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI
AUX MEMBRES
DE LA "PAPAL FOUNDATION"

Salle Clémentine
Samedi 2 mai 2009

 

Cher Monsieur le cardinal Keeler,
chers frères dans l'épiscopat,
chers frères et sœurs dans le Christ,

C'est pour moi un grand plaisir d'avoir l'occasion de saluer une fois de plus les membres de la "Papal Foundation", à l'occasion de votre visite à Rome. En cette année paulinienne, je vous accueille avec les paroles de l'apôtre des Nations:  "A vous grâce et paix de par Dieu notre Père et le Seigneur Jésus Christ" (Rm 1, 7).

Saint Paul nous rappelle que le genre humain tout entier recherche ardemment la grâce de la paix de Dieu. Le monde d'aujourd'hui a véritablement besoin de sa paix, en particulier alors qu'il doit affronter les tragédies de la guerre, de la division et du désespoir. Dans quelques jours à peine, j'aurai le privilège de visiter la Terre Sainte. Je m'y rends en tant que pèlerin de paix. Comme vous le savez bien, depuis plus de soixante ans, cette région - la terre qui vit la naissance, la mort et la résurrection de notre Seigneur; un lieu saint pour les trois grandes religions monothéistes du monde - est victime de la violence et de l'injustice. Cela a conduit à un climat général de méfiance, d'incertitude et de peur - élevant souvent voisin contre voisin, et frère contre frère. Tandis que je me prépare à ce pèlerinage important, je vous demande de façon particulière de vous unir à moi par la prière pour tous les peuples de la Terre Sainte et de la région. Puissent-ils recevoir les dons de la réconciliation, de l'espérance et de la paix.

Notre rencontre cette année a lieu à un moment où le monde entier doit faire face à une situation économique véritablement préoccupante. Dans de tels moments, il est tentant de ne pas faire attention à ceux qui ne peuvent pas faire entendre leur voix et de ne penser qu'à nos propres difficultés. En tant que chrétiens, nous sommes toutefois conscients que c'est surtout dans les périodes difficiles que nous devons faire encore plus d'efforts afin d'assurer que le message réconfortant de notre Seigneur soit entendu. Plutôt que de nous replier sur nous-mêmes, nous devons continuer à être des phares d'espérance, de force et de soutien pour les autres, en particulier pour ceux qui n'ont personne pour s'occuper d'eux ou pour les assister. Pour cette raison, je suis heureux de vous accueillir aujourd'hui. Vous êtes des exemples de bons chrétiens, hommes et femmes, qui continuent de répondre aux défis qui se présentent à nous avec courage et confiance. En effet, la "Papal Foundation" elle-même, à travers la grande générosité de nombreuses personnes, permet d'apporter une aide précieuse au nom du Christ et de son Eglise. Je vous suis très reconnaissant pour votre sacrifice et votre dévouement:  à travers votre soutien, le message pascal de joie, d'espérance, de réconciliation et de paix est proclamé de façon plus ample.

En vous confiant tous à l'intercession bienveillante de la bienheureuse Vierge Marie, qui est toujours demeurée parmi nous comme notre Mère, la Mère de l'Espérance (cf. Spe Salvi, n. 50), je vous donne cordialement ma Bénédiction apostolique, ainsi qu'à vos familles, en gage de joie et de paix dans le Seigneur ressuscité.

 

© Copyright 2009 - Libreria Editrice Vaticana

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana