Index   Back Top Print

[ EN  - ES  - FR  - IT  - PT ]

DÉJEUNER AVEC LES MEMBRES DU COMITÉ « VOX CLARA »

PAROLES DU PAPE BENOÎT XVI

Casina Pie IV
Mercredi 28 avril 2010

 

Chers frères dans l'épiscopat,
membres et conseillers
du Comité « Vox Clara »,
révérends pères,

Je vous remercie pour le travail que « Vox Clara » a accompli au cours des huit dernières années, en assistant et en conseillant la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements dans l'accomplissement de ses responsabilités relatives à la traduction en anglais des textes liturgiques. Il s'est agit d'une entreprise véritablement collégiale. Non seulement les membres du Comité représentent les cinq continents, mais vous vous êtes appliqués à rassembler les contributions des Conférences épiscopales des territoires anglophones partout dans le monde. Je vous remercie pour le grand engagement dont vous avez fait preuve dans l'étude des traductions et l'élaboration des résultats des nombreuses consultations qui ont été menées. Je remercie les assistants experts qui ont offert le fruit de leurs recherches en vue d'apporter un service à l'Eglise universelle. Et je remercie les supérieurs et les fonctionnaires de la Congrégation pour leur travail quotidien et difficile de supervision de la rédaction et de la traduction de textes qui proclament la vérité de notre rédemption dans le Christ, le Verbe incarné de Dieu.

Saint Augustin a parlé de façon merveilleuse de la relation entre Jean le Baptiste, la vox clara qui retentissait sur les rives du Jourdain, et la Parole qu'il annonçait. Une voix, a-t-il dit, sert à partager avec celui qui écoute le message qui est déjà présent dans le cœur de celui qui parle. Une fois que la parole a été prononcée, elle est présente dans le cœur des deux personnes, c'est alors que sa voix, ayant accompli sa tâche, peut disparaître (cf. Sermon 293). Je suis heureux d'apprendre que la traduction en anglais du Missel romain sera bientôt prête pour la publication, de sorte que les textes que vous avez passé tant de temps à préparer puissent être proclamés dans la liturgie qui est célébrée dans le monde anglophone. A travers ces textes sacrés et les actions qui les accompagnent, le Christ sera présent et agissant au milieu de son peuple. La voix qui a contribué à faire naître ces paroles aura accompli sa tâche.

Une autre tâche se présentera alors, qui n'est pas de la compétence directe de « Vox Clara », mais qui, d'une façon ou d'une autre, vous concernera tous – celle de préparer l'accueil de la nouvelle traduction de la part du clergé et des fidèles laïcs. De nombreuses personnes auront des difficultés à s'adapter à des textes nouveaux, après avoir fait constamment usage, pendant près de 40 ans, des traductions précédentes. Le changement devra être introduit avec une sensibilité adaptée, et l'opportunité de catéchèse qui se présente devra être saisie de façon résolue. Je prie pour que, de cette façon, tout risque de confusion ou de désorientation soit évité, et que le changement serve au contraire de tremplin pour un renouveau et un approfondissement de la dévotion eucharistique partout dans le monde anglophone.

Chers frères dans l'épiscopat, révérends pères, chers amis, je voudrais que vous sachiez combien j'apprécie l'important effort de collaboration auquel vous avez contribué. Bientôt, les fruits de votre labeur seront à la disposition des Congrégations anglophones partout dans le monde. Tandis que les prières du peuple de Dieu s'élèvent devant lui comme un encens (cf. Psaume, 140, 2), puissent les Bénédictions du Seigneur descendre sur tous ceux qui ont contribué, en offrant leur temps et leurs compétences, à la préparation des textes dans lesquels ces prières sont exprimées. Merci, et puissiez-vous être abondamment récompensés pour votre service généreux au peuple de Dieu.

  

© Copyright 2010 - Libreria Editrice Vaticana

     



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana