Index   Back Top Print

[ DE  - EN  - ES  - FR  - IT  - PT ]

PAROLES DU PAPE BENOÎT XVI
AU DÉBUT DE LA MESSE EN CONCLUSION DE LA RENCONTRE
AVEC SES ANCIENS ÉLÈVES DU « RATZINGER SCHÜLERKREIS »

Chapelle du Centre Mariapoli de Castel Gandolfo
Dimanche 29 août 2010

 

Chers amis, à la fin de l’Evangile de ce jour, le Seigneur nous fait remarquer comment en réalité, nous continuons à vivre à la manière des païens; comment nous invitons, par réciprocité, seulement celui qui nous invitera en retour; comment nous donnons seulement à celui qui nous donnera en retour. Mais le style de Dieu est diffèrent: nous en faisons l’expérience dans l’Eucharistie. Il nous invite à sa table, nous qui devant lui sommes boiteux, aveugles et sourds; il nous invite, nous qui n’avons rien à lui donner. Au cours de cette Eucharistie laissons-nous toucher surtout par la gratitude pour le fait que Dieu existe, qu’Il est comme Il est, qu’Il est comme est Jésus Christ, qu’Il nous invite à sa table, malgré le fait que nous n’ayons rien à lui donner et que nous soyons pleins de fautes, et qu’il veut être à table avec nous. Mais nous voulons aussi être touchés et nous sentir coupables de nous détacher si peu du style païen, de vivre si peu la nouveauté, le style de Dieu. C’est pour cette raison que nous commençons la Messe en demandant pardon: un pardon qui nous transforme, qui nous fasse devenir vraiment semblables à Dieu, à son image, à sa ressemblance.

 

© Copyright 2010 - Libreria Editrice Vaticana

    



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana