Index   Back Top Print

[ DE  - EN  - FR  - IT  - PT ]

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI
A
 S.E. MUNIB A. YOUNAN

,

 
PRÉSIDENT DE LA FÉDÉRATION LUTÉRIENNE MONDIALE

Salle Clémentine
Jeudi 16 décembre
2010

 

Cher évêque Younan, chers amis luthériens,

Je suis heureux de vous saluer, représentants de la Fédération luthérienne mondiale, à l’occasion de votre visite officielle à Rome. Je présente mes meilleurs vœux à l’évêque Munib Younan et au révérend Martin Junge pour leur élection, respectivement à la charge de président et de secrétaire général, ainsi que mes prières pour leur mandat.

Il y a cinq ans, au début de mon pontificat, j’ai eu la joie de recevoir vos prédécesseurs et d’exprimer mon espérance que les contacts étroits et le dialogue intense qui ont caractérisé les relations œcuméniques entre catholiques et luthériens continuent à porter des fruits abondants. C’est avec gratitude que nous pouvons voir les fruits nombreux et significatifs produits par ces décennies de débats bilatéraux. Avec l’aide de Dieu, il a été possible, lentement et avec patience, de faire disparaître les barrières et de promouvoir les liens visibles d’unité à travers le dialogue théologique et la coopération pratique, en particulier au niveau des communautés locales.

On a célébré l’année dernière le dixième anniversaire de la signature de la Déclaration commune sur la doctrine de la justification, qui s’est révélée un pas important sur le chemin difficile vers le rétablissement de la pleine unité entre chrétiens et un encouragement à poursuivre le débat œcuménique. Au cours de ces années qui conduisent au cinq centième anniversaire des événements de 1517, catholiques et luthériens sont appelés à réfléchir à nouveau sur le point où notre chemin vers l’unité nous a conduits et à implorer la direction et l’aide du Seigneur pour l’avenir. Je suis heureux d’observer que, à cette occasion, la Commission internationale luthérienne-catholique pour l’unité est en train de préparer un texte commun qui documentera ce que les luthériens et les catholiques, arrivés à ce point, sont en mesure d’affirmer ensemble à propos de nos relations plus étroites après presque cinq siècles de séparation. Pour éclaircir ultérieurement l’interprétation d’Eglise, qui est le point central du dialogue œcuménique aujourd’hui, la Commission est en train d’étudier le thème suivant: Baptême et communion ecclésiale croissante. Je forme le vœu que ces activités œcuméniques offrent de nouvelles occasions aux catholiques et aux luthériens de se rapprocher davantage dans la vie, dans le témoignage de l’Evangile et dans leurs efforts pour apporter la lumière du Christ dans tous les milieux de la société.

Au cours de ces journées de joyeuse préparation à la célébration de Noël, confions-nous les uns aux autres et confions notre recherche commune d’unité chrétienne au Seigneur, qui est la nouveauté authentique qui dépasse toutes nos attentes humaines (cf. Irénée, Adv. Haer., iv, 34, 1).

Que la paix et la joie de ce temps de Noël soient avec vous tous!

© Copyright 2010 - Libreria Editrice Vaticana

        



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana