Index   Back Top Print

[ DE  - EN  - ES  - FR  - IT  - PT ]

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI
AUX ÉVÊQUES DE LA CONFÉRENCE ÉPISCOPALE
D'OUGANDA EN VISITE "AD LIMINA APOSTOLORUM"

Vendredi 5 mars 2010

 

Eminences,
chers frères dans l'épiscopat,

Je suis heureux de vous saluer, évêques d'Ouganda, à l'occasion de votre visite ad limina aux tombeaux des apôtres Pierre et Paul. Je remercie Mgr Ssekamanya pour les sentiments cordiaux de communion avec l'évêque de Pierre qu'il a exprimés en votre nom. Je suis heureux de lui exprimer en retour l'assurance de mes prières et mon affection pour vous et pour le peuple de Dieu confié à vos soins. Mes pensées s'adressent de façon particulière à tous ceux qui ont été frappés par les récents glissements de terrain dans la région de Bududa dans votre pays. J'offre mes prières à Dieu tout-puissant, le Père de toutes les miséricordes, afin qu'il puisse accorder le repos éternel aux âmes des défunts, et donner force et espérance à tous ceux qui souffrent des conséquences de cet événement tragique.

La deuxième assemblée spéciale pour l'Afrique du Synode des évêques, récemment célébrée, a été mémorable car elle a appelé à accomplir des efforts renouvelés au service d'une évangélisation plus profonde de votre continent (cf. Message au peuple de Dieu, 15). La force de la Parole de Dieu, la connaissance et l'amour de Jésus ne peuvent que transformer la vie des personnes, en améliorant leur façon de penser et d'agir. A la lumière du message évangélique, vous êtes conscients du besoin d'encourager les catholiques d'Ouganda à apprécier pleinement le sacrement du mariage, son unité et indissolubilité, et le droit sacré à la vie. Je vous exhorte à aider les prêtres, ainsi que les laïcs, à résister à l'attrait de la culture matérialiste de l'individualisme qui s'est enracinée dans de nombreux pays. Continuez d'exhorter à une paix durable fondée sur la justice, la générosité à l'égard de ceux qui sont dans le besoin et un esprit de dialogue et de réconciliation. Tout en promouvant un véritable œcuménisme, soyez particulièrement proches de ceux qui sont plus vulnérables à la diffusion des sectes. Conduisez-les à rejeter les sentiments superficiels et une prédication qui réduirait à néant la croix du Christ (1 Co 1, 17). De cette façon, vous continuerez, en tant que pasteurs responsables, à les conserver, ainsi que leurs enfants, fidèles à l'Eglise du Christ. A cet égard, je suis heureux d'apprendre que votre peuple trouve un réconfort spirituel dans les formes populaires d'évangélisation, telles que les pèlerinages organisés au sanctuaire des martyrs ougandais à Namugongo, où la présence pastorale active des évêques et de nombreux prêtres guide la piété des pèlerins vers le renouveau en tant que personnes et communautés. Continuez à soutenir tous ceux qui, avec un cœur généreux, assistent les personnes déplacées et les orphelins provenant de régions déchirées par la guerre. Encouragez tous ceux qui prennent soin des personnes frappées par la pauvreté, par le sida et d'autres maladies, en leur enseignant à voir dans ceux qu'ils servent le visage souffrant de Jésus (cf. Mt 25, 40).

Une évangélisation renouvelée engendre à son tour une culture catholique plus profonde qui s'enracine dans la famille. Dans vos rapports quinquennaux, je constate que les programmes éducatifs dans les paroisses, les écoles et les associations, ainsi que vos interventions personnelles dans des domaines d'intérêt commun, diffusent une culture catholique plus forte. Un grand bien peut provenir de laïcs bien préparés et actifs dans les médias, dans la politique et la culture. Des cours pour leur formation adaptée, en particulier dans le domaine de la doctrine sociale de l'Eglise, devraient être offerts, en profitant des ressources de l'Université des martyrs d'Ouganda, ou d'autres institutions. Encouragez-les à être actifs et honnêtes au service de ce qui est juste et noble. De cette façon, la société tout entière pourra bénéficier de chrétiens bien formés et zélés, qui occupent des fonctions de responsabilité au service du bien commun. Les mouvements ecclésiaux méritent également votre soutien, en raison de leur contribution positive à la vie de l'Eglise dans de nombreux secteurs.

Les évêques, en tant que premiers agents de l'évangélisation, sont appelés à apporter un témoignage clair de la solidarité concrète qui naît de notre communion avec le Christ. Dans un esprit de charité chrétienne, les diocèses qui disposent de plus de ressources, tant matérielles que spirituelles, devraient assister ceux qui en ont moins. Dans le même temps, toutes les communautés ont le devoir de rechercher les moyens de garantir leur autosuffisance. Il est important que votre peuple développe un sens de responsabilité envers lui-même, sa communauté et son Eglise, et devienne toujours plus profondément imprégné par un esprit catholique sensible aux besoins de l'Eglise universelle.

Vos prêtres, en tant que ministres dévoués de l'évangélisation, bénéficient déjà dans une large mesure de votre sollicitude et de votre direction paternelles. En cette année sacerdotale, offrez-leur votre assistance, votre exemple, et votre enseignement clair. Exhortez-les à la prière et à la vigilance, en particulier en ce qui concerne les ambitions individualistes, matérialistes ou politiques, ou l'attachement excessif à la famille ou à un groupe ethnique. Continuez de promouvoir les vocations, en assurant le discernement nécessaire des candidats et de leur motivation, ainsi que leur formation adaptée, en particulier leur formation spirituelle. Les prêtres doivent être des hommes de Dieu, capables de guider les autres le long des voies du Seigneur, à travers des conseils sages et l'exemple.

Les religieux et les religieuses en Ouganda sont appelés à être un exemple et une source d'encouragement pour l'Eglise tout entière. A travers vos conseils et vos prières, assistez-les tandis qu'ils s'efforcent d'atteindre l'objectif de la charité parfaite et apportent le témoignage du Royaume. Les prêtres et les religieux requièrent un soutien constant dans leur vie de célibat et de virginité consacrée. A travers votre propre exemple, enseignez-leur la beauté de ce style de vie, de la paternité et de la maternité spirituelles à travers lesquels ils peuvent enrichir et approfondir l'amour des fidèles pour le Créateur et le Dispensateur de tous biens. Vos catéchistes représentent également une grande ressource. Continuez d'être attentifs à leurs besoins et à leur formation, et offrez-leur, pour les encourager, l'exemple de martyrs tels que les bienheureux Daudi Okello et Jildo Irwa.

Chers frères dans l'épiscopat, avec l'apôtre Paul, je vous exhorte:  "Pour toi, sois prudent en tout, supporte l'épreuve, fais œuvre de prédicateur de l'Evangile, acquitte-toi à la perfection de ton ministère" (2 Tm 4, 5). Dans les bienheureux martyrs ougandais, votre peuple et vous-mêmes trouverez des modèles de grand courage et d'endurance dans la souffrance. Comptez sur leur prière et cherchez toujours à être fidèles à leur héritage. En vous recommandant, ainsi que tous ceux qui sont confiés à votre soin pastoral, à la protection affectueuse de Marie, Mère de l'Eglise, je donne avec affection à tous ma Bénédiction apostolique.

 

© Copyright 2010 - Libreria Editrice Vaticana

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana