Index   Back Top Print

[ DE  - EN  - FR  - IT  - PT ]

SALUT DU PAPE BENOÎT XVI
À LA DÉLÉGATION BULGARE
EN LA MÉMOIRE LITURGIQUE DES SAINTS CYRILLE ET MÉTHODE

Lundi 23 mai 2011

 

Madame la présidente du parlement, honorables membres du gouvernement et éminentes autorités,
Vénérés frères de l’Eglise orthodoxe et de l’Eglise catholique!

Je souhaite adresser mes salutations respectueuses à la délégation officielle de Bulgarie — conduite par Madame la présidente du parlement — venue à Rome, comme c’est la tradition, dans le contexte de la fête liturgique des saints Cyrille et Méthode. Cette rencontre appréciée, qui se renouvelle encore cette année, m’offre l’opportunité de réaffirmer l’importance spirituelle et culturelle de ces deux illustres pionniers de grand mérite pour l’évangélisation de l’Europe, dont les figures sont honorées aussi bien en Orient qu’en Occident. Grâce à leur courageuse prédication sur les routes du continent, ils favorisèrent un vaste renouveau spirituel et posèrent les bases pour une promotion authentique de la liberté et de l’unité de l’Europe chrétienne. Cyrille et Méthode furent des «évangiles vivants» et les signes éloquents de la bonté du Seigneur, c’est pourquoi leur témoignage parvint plus facilement aux hommes de leur époque.

Aux peuples européens, qui s’ouvrent ces dernières années à de nouvelles perspectives de coopération, ces deux grands saints rappellent que leur unité sera plus solide si elle se fonde sur leurs racines chrétiennes communes. En effet, dans l’histoire complexe de l’Europe, le christianisme représente un élément central et qualifiant. La foi chrétienne a façonné la culture du vieux continent et s’est mêlée de manière indissoluble à son histoire, au point que celle-ci ne serait pas compréhensible si l’on ne faisait pas référence aux événements qui ont d’abord caractérisé la grande période de l’évangélisation, puis les longs siècles où le christianisme a joué un rôle de plus en plus important.

Il en résulte donc qu’il est important que l’Europe croisse aussi dans la dimension spirituelle, dans le sillage de histoire la plus brillante. L’unité du continent, qui est progressivement en train de mûrir dans les consciences et qui est en train de se définir aussi dans le domaine politique, représente une perspective de grande espérance. Les Européens sont appelés à s’engager pour créer les conditions d’une profonde cohésion et d’une collaboration effective entre les peuples. Pour édifier la nouvelle Europe sur des bases solides, il ne suffit pas de faire appel aux seuls intérêts économiques, mais il est nécessaire de s’appuyer plutôt sur les valeurs authentiques, qui trouvent leur fondement dans la loi morale universelle, inscrite dans le cœur de chaque homme. Je souhaite de tout cœur que l’héritage moral et culturel des saints Cyrille et Méthode nourrisse toujours en chacun de vous le désir de mettre en valeur le patrimoine spirituel de vos terres et, dans le même temps, celui de l’ouverture et de la communion dans le respect réciproque. Puisse notre rencontre être un motif de relations supplémentaires dans la fraternité et dans la solidarité. Que le Seigneur bénisse votre cher pays et tous ses habitants.

 

  



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana