Index   Back Top Print

[ EN  - FR  - IT  - PT ]

SALUT DE BENOÎT XVI
AU PERSONNEL DES VILLAS PONTIFICALES
DE CASTEL GANDOLFO

Castel Gandolfo
Mercredi 28 septembre 2011

Chers frères et sœurs,

Nous voici arrivés à la conclusion de mon séjour estival à Castel Gandolfo. Cette année encore, j’ai souhaité vous rencontrer pour vous saluer tous ensemble et vous exprimer ma reconnaissance pour le service précieux que vous avez rendu et pour celui que vous continuerez à rendre avec compétence dans la gestion de cette demeure. En la personne du directeur, M. Saverio Petrillo, qui avec sa courtoisie habituelle, s’est fait l’interprète des sentiments de tous, je remercie toute la communauté de travail qui s’occupe du Palais et des Villas pontificales.

Dans ce lieu, on vit en contact permanent avec la nature et dans une atmosphère de silence. Je suis heureux de profiter de cette circonstance pour rappeler que l’une et l’autre nous rapprochent de Dieu: la nature, en tant que chef-d’œuvre issu des mains du Créateur; le silence, qui nous permet de penser et de méditer sans distractions sur l’essentiel de notre existence. Romano Guardini affirmait: «Ce n’est que dans le silence que j’arrive jusque devant Dieu et ce n’est que dans le silence que je me connais moi-même». Dans un cadre comme celui-ci, il est plus facile de se retrouver soi-même, en écoutant la voix intérieure, la présence de Dieu, dirais-je, qui donne un sens profond à notre vie.

En demeurant ici, à Castel Gandolfo, j’ai vécu ces derniers mois des moments sereins d’étude, de prière et de repos. Même les Audiences générales, dans le cadre plus familial et gai de la cour du Palais ou de la place qui lui fait face, se sont déroulées de manière régulière grâce à votre collaboration toujours attentive. Que le Seigneur récompense chacun par l’abondance de ses dons et vous garde dans la paix, avec vos familles. Je vous remercie en particulier parce que vous m’accompagnez par le soutien de votre prière, et cette aide ne fera pas défaut après mon départ de ces lieux.

Le chrétien se distingue essentiellement par la prière et par la charité. Chers amis, je vous invite à continuer d’exercer l’une et l’autre dans votre vie, en rendant témoignage de votre foi. Aussi bien la prière que la charité nous permettent de maintenir notre regard vers Dieu pour le bien de nos frères: la relation avec le Seigneur, dans la prière, nourrit notre esprit et nous permet d’être encore plus généreux et ouverts dans la charité envers les plus nécessiteux.

Alors que je vous assure de mon souvenir dans mes prières, je vous souhaite tout le bien possible pour votre vie de famille, pour le travail quotidien et pour la scolarité de vos enfants et de vos jeunes. Je pense aussi à la formation chrétienne: j’invite les jeunes à participer activement au catéchisme et les adultes à profiter également de ces occasions de formation. Je vous confie à la protection de la Vierge Marie et je donne de tout cœur à chacun de vous ici présents et à vos proches une Bénédiction apostolique particulière.

© Copyright 2011 - Libreria Editrice Vaticana

  



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana