Index   Back Top Print

[ DE  - EN  - ES  - FR  - IT  - PT ]

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI
AUX NOUVELLES RECRUES DE LA GARDE SUISSE PONTIFICALE, AVEC LEURS FAMILLES,
À L'OCCASION DE
LA CÉRÉMONIE D'ASSERMENTATION

Salle Clémentine
Lundi 7 mai 2012

 

Monsieur le commandant,
Mgr l’aumônier,
Messieurs les officiers et membres de la Garde suisse pontificale,
illustres invités,
chers frères et sœurs!

Je désire tous vous saluer de tout cœur. Je souhaite en particulier la bienvenue aux recrues, qui sont aujourd’hui entourées de leurs parents, familles et amis; ainsi qu’aux représentants des autorités suisses, venus en cette heureuse circonstance. Chers gardes, vous avez le privilège de travailler pendant quelques années au cœur de la chrétienté et de vivre dans la «Ville éternelle». Vos familles, et tous ceux qui ont voulu partager avec vous ces jours de fête, ont associé leur participation à la cérémonie de prestation de serment à un pèlerinage aux Tombes des Apôtres. Je souhaite à tous de faire ici à Rome l’expérience particulière de l’universalité de l’Eglise, de fortifier et d’approfondir la foi, en particulier dans les moments de prière et au cours des rencontres qui caractérisent ces journées.

Les fonctions qu’accomplit la Garde suisse constituent un service direct au Souverain Pontife et au Siège apostolique. Le fait que des jeunes choisissent de consacrer quelques années de leur vie dans une disponibilité totale au Successeur de Pierre et à ses collaborateurs est donc un motif de profonde satisfaction. Votre travail se situe dans le sillage d’une fidélité indiscutable au Pape, qui est devenue héroïque à l’occasion du Sac de Rome de 1527 lorsque, le 6 mai, vos prédécesseurs offrirent leur vie en sacrifice. Le service particulier à la Garde suisse ne pouvait alors pas et ne peut pas non plus se réaliser aujourd’hui sans les caractéristiques qui distinguent tous les membres du Corps: fermeté dans la foi catholique, fidélité et amour envers l’Eglise de Jésus Christ, diligence et persévérance dans les devoirs quotidiens grands et petits, courage et humilité, altruisme et disponibilité. Votre cœur doit être empli de ces vertus lorsque vous prêtez votre service d’honneur et de sécurité au Vatican.

Soyez attentifs les uns aux autres, pour vous soutenir dans le travail quotidien et pour vous édifier réciproquement, et conservez le style de charité évangélique à l’égard des personnes que vous rencontrez chaque jour. Dans la Sainte Ecriture, l’appel à l’amour du prochain est lié au commandement d’aimer Dieu de tout son cœur, de toute son âme et de toutes ses forces (cf. Mc 12, 29-31). Pour donner de l’amour aux frères, il est nécessaire de le puiser à la fournaise de la charité divine, grâce à des moments prolongés de prière, à l’écoute constante de la Parole de Dieu, et à une existence toute centrée sur le mystère de l’Eucharistie.

Le secret de l’efficacité de votre travail ici au Vatican, comme aussi de chacun de vos projets est, par conséquent, la référence constante au Christ. C’est là le témoignage de nombre de vos prédécesseurs qui se sont distingués, non seulement dans l’accomplissement de leur travail, mais aussi dans leur engagement dans la vie chrétienne. Certains ont été appelés à suivre le Seigneur dans la voie du sacerdoce ou de la vie consacrée, et ont répondu avec promptitude et enthousiasme. D’autres, par contre, ont couronné heureusement leur vocation conjugale par le sacrement du mariage. Je rends grâce à Dieu, source de tout bien, pour les divers dons et les missions variées qu’Il vous confie, et je prie pour que vous aussi, qui commencez votre service, vous puissiez répondre pleinement à l’appel du Christ en le suivant avec une fidèle générosité.

Chers amis! Profitez du temps que vous passez ici, à Rome, pour croître dans l’amitié avec le Christ, pour aimer toujours plus l’Eglise et pour marcher vers le but de toute véritable vie chrétienne: la sainteté.

Que la Vierge Marie, que nous honorons de façon particulière au mois de mai, vous aide à faire l’expérience toujours plus chaque jour de la communion profonde avec Dieu qui pour nous, croyants, commence sur terre et sera complétée au Ciel. Nous sommes en effet appelés, comme le rappelle saint Paul, à être «concitoyens des saints,... de la maison de Dieu» (Ep 2, 19). Avec ces sentiments, je vous assure de mon souvenir constant dans la prière et je donne de tout cœur à chacun de vous la Bénédiction apostolique.

 

  



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana