Index   Back Top Print

[ EN  - FR  - IT  - PT ]

SALUT AUX AUTORITÉS RELIGIEUSES, CIVILES ET MILITAIRES
AVANT SON DÉPART DE CASTEL GANDOLFO

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI

Salle des Suisses, Palais Apostolique de Castel Gandolfo
Samedi 29 septembre 2012

 

Chers frères et sœurs,

Je suis heureux de vous accueillir au terme de mon séjour estival à Castel Gandolfo. Celui-ci m’a permis de vivre une période d’étude, de prière et de repos, au cours de laquelle j’ai remarqué avec admiration la sollicitude et l’attention de toutes les personnes engagées à me garantir l’assistance et l’hospitalité, ainsi qu’à mes collaborateurs et aux hôtes et aux pèlerins venus ici pour rencontrer le Successeur de Pierre. J’exprime ma profonde reconnaissance à tous et à chacun pour le dévouement manifesté au cours de ces derniers mois. Pendant la période d’été, Castel Gandolfo est bel et bien un « deuxième siège » de l’Evêque de Rome, qui rivalise avec le « premier » dans sa capacité d’accueillir les visiteurs et les pèlerins venus prier pour l’Angelus dominical ou pour les audiences générales du mercredi.

Je salue tout d’abord avec affection et avec gratitude l’évêque d’Albano, Mgr Marcello Semeraro. Je salue le curé de Castel Gandolfo et ses collaborateurs, avec les communautés religieuses et laïques, masculines et féminines, présentes sur le territoire. Je vous invite tous à continuer à me faire sentir votre proximité spirituelle également après mon départ, comme cela a été le cas au cours de tout mon séjour. Je vous en suis reconnaissant, alors que je vous encourage à poursuivre avec confiance et joie votre service au Christ et à son Évangile.

J’adresse un salut cordial aux autorités civiles de Castel Gandolfo en la personne du maire. Alors que je vous remercie de la disponibilité et de la sollicitude manifestée, j’assure de mon souvenir dans la prière toute votre communauté, en particulier les familles en difficulté et les malades.

J’ai ensuite à cœur de présenter mon salut aux responsables des services du gouvernorat : le corps de la gendarmerie, la « Floreria », les services techniques et de santé ; et les autres corps qui ont coopéré de manière déterminante au déroulement ordonné de tous les rendez-vous : la Garde suisse pontificale, les fonctionnaires et les agents des forces de l’ordre italiennes et les officiers et les aviateurs du 31e escadron de l’aéronautique militaire. Que le Seigneur vous récompense tous par d’abondants dons célestes, et qu’il vous protège, ainsi que vos familles.

Chers frères et sœurs, je vous remercie de votre présence aujourd’hui à cette rencontre. La meilleure manière de se souvenir est la prière : je ne manquerai pas de prier pour vous et pour vos intentions, et je suis certain que vous en ferez tout autant. Je confie chacun de vous, ainsi que vos parents et vos amis, à la Vierge Marie, que nous vénérons au mois d’octobre comme Reine du Saint Rosaire. Que ce soit toujours Elle, avec son regard plein d’amour, qui accompagne et soutienne nos pas sur la voie de la justice et de la vérité. Avec ces sentiments, je donne de tout cœur à chacun de vous ici présents et à tous vos proches ma Bénédiction apostolique.



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana