Index   Back Top Print

[ AR  - DE  - EN  - ES  - FR  - HR  - IT  - PT ]

PAPE FRANÇOIS

ANGÉLUS

Place Saint-Pierre
Dimanche 15 juin 2014

Vidéo

 

Chers frères et sœurs, bonjour!

Nous célébrons aujourd’hui la solennité de la Très Sainte Trinité qui présente à notre contemplation et à notre adoration la vie divine du Père, du Fils et du Saint-Esprit: une vie de communion et d’amour parfait, origine et but de tout l’univers et de toute créature, Dieu. Dans la Trinité, nous reconnaissons aussi le modèle de l’Eglise, dans laquelle nous sommes appelés à aimer comme Jésus nous a aimés. L’amour est le signe concret qui manifeste la foi dans le Père, le Fils et le Saint- Esprit. L’amour est le signe distinctif du chrétien, comme Jésus nous l’a dit: «A ceci tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples: si vous avez de l'amour les uns pour les autres» (Jn 13, 35). C’est une contradiction que de penser à des chrétiens qui se haïssent. C’est une contradiction! Le diable cherche toujours cela: faire que nous nous haïssions, parce qu’il sème toujours la zizanie de la haine; il ne connaît pas l’amour, l’amour c’est Dieu!

Nous sommes tous appelés à témoigner et à annoncer le message que «Dieu est amour», que Dieu n’est pas lointain ou insensible à nos vicissitudes humaines. Il est proche, il est toujours à nos côtés, il marche avec nous pour partager nos joies et nos douleurs, nos espérances et nos difficultés. Il nous aime beaucoup, au point qu’il s’est fait homme, qu’il est venu dans le monde, non pour le juger, mais pour que le monde soit sauvé par Jésus (cf. Jn 3, 16-17). C’est cela l’amour de Dieu en Jésus, cet amour qui est si difficile à comprendre, mais que nous percevons quand nous nous approchons de Jésus. Et lui, il nous pardonne toujours, il nous attend toujours, il nous aime tant! Et l’amour de Jésus que nous sentons, c’est l’amour de Dieu.

L’Esprit Saint, don de Jésus ressuscité, nous communique la vie divine et ainsi, il nous fait entrer dans le dynamisme de la Trinité, qui est un dynamisme d’amour, de communion, de service réciproque, de partage. Une personne qui aime les autres pour la joie même d’aimer est un reflet de la Trinité. Une famille où l’on s’aime et où l’on s’aide mutuellement est un reflet de la Trinité. Une paroisse où l’on s’aime et où l’on partage les biens spirituels et matériels est un reflet de la Trinité.

L’amour vrai est sans limite, mais sait se limiter, pour aller à la rencontre de l’autre, pour respecter la liberté de l’autre. Tous les dimanches, nous allons à la Messe, nous célébrons l’Eucharistie ensemble et l’Eucharistie est comme le «buisson ardent» où la Trinité habite, humblement, et où elle se communique: c’est pour cela que l’Eglise a placé la fête du Corpus Domini après celle de la Trinité. Jeudi prochain, selon la tradition romaine, nous célébrerons la Messe à Saint-Jean-de-Latran, et nous ferons ensuite la procession avec le Saint-Sacrement. J’invite les Romains et les pèlerins à y participer pour exprimer notre désir d’être un peuple «rassemblé dans l’unité du Père et du Fils et du Saint Esprit» (saint Cyprien). Je vous attends tous jeudi prochain à 19h00, pour la Messe et la procession du Corpus Christi.

Que la Vierge Marie, créature parfaite de la Trinité, nous aide à faire de toute notre vie, dans les petits gestes et dans les choix les plus importants, un hymne à la louange de Dieu, qui est Amour.


À l'issue de l'Angélus  :

Chers frères et sœurs,

Je suis avec une vive préoccupation les événements de ces derniers jours en Irak. Je vous invite tous à vous unir à ma prière pour la chère nation irakienne, surtout pour les victimes et pour ceux qui souffrent le plus de l’accroissement de la violence, en particulier pour les nombreuses personnes, dont tant de chrétiens, qui ont dû quitter leur maison. Je souhaite pour toute la population la sécurité et la paix, et un avenir de réconciliation et de justice où tous les Irakiens, quelle que soit leur appartenance religieuse, puissent construire ensemble leur patrie, en en faisant un modèle de coexistence. Prions la Vierge, tous ensemble, pour le peuple irakien. Je vous salue Marie...

Je veux vous annoncer qu’après avoir accepté l’invitation des évêques et des autorités civiles albanaises, j’entends me rendre à Tirana dans la journée du dimanche 21 septembre prochain. A travers ce bref voyage, je souhaite confirmer dans la foi l’Eglise qui est en Albanie et témoigner de mon encouragement et de mon amour à un pays qui a longtemps souffert des conséquences des idéologies du passé.

Une pensée particulière va aujourd’hui aux collaboratrices domestiques et aux aides à domicile, qui proviennent de tant de parties du monde et assurent un service précieux dans les familles, notamment en soutien aux personnes âgées et aux personnes qui nécessitent une assistance. Trop souvent nous ne valorisons pas à sa juste mesure le grand et beau travail qu’elles font dans les familles. Merci beaucoup à vous!

Et je souhaite à tous un bon dimanche et un bon déjeuner. Et n’oubliez pas de prier pour moi. Au revoir!

   



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana