Index   Back Top Print

[ DE  - EN  - ES  - FR  - IT  - PT ]

PAPE FRANÇOIS

REGINA CÆLI

Place Saint-Pierre
Dimanche 8 avril 2018

[Multimédia]


 

Chers frères et sœurs,

Avant la bénédiction finale, nous nous tournerons en prière vers notre Mère céleste. Mais avant encore, je souhaite vous remercier, vous tous qui avez participé à cette célébration, en particulier les missionnaires de la Miséricorde, rassemblés pour leur rencontre. Merci pour votre service!

A nos frères et sœurs des Eglises orientales qui aujourd’hui, selon le calendrier Julien, célèbrent la solennité de Pâques, j’adresse mes vœux les plus cordiaux. Que le Seigneur ressuscité les comble de lumière et de paix, et qu’il réconforte les communautés qui vivent dans des situations particulièrement difficiles.

J’adresse un salut spécial aux Roms et aux Sintis présents ici, à l’occasion de leur journée internationale, le «Romanò Dives». Je souhaite paix et fraternité aux membres de ces peuples antiques et je souhaite que cette journée favorise la culture de la rencontre, avec la bonne volonté de se connaître et de se respecter réciproquement. C’est le chemin qui conduit à une véritable intégration. Chers Roms et Sintis, priez pour moi et prions ensemble pour vos frères réfugiés syriens.

Je salue tous les autres pèlerins ici présents, les groupes paroissiaux, les familles, les associations; et ensemble plaçons-nous sous le manteau de Marie, Mère de la Miséricorde.


A l'issue du Regina Caeli

De Syrie parviennent de terribles nouvelles de bombardements ayant provoqué des dizaines de victimes, dont beaucoup de femmes et d’enfants. Des nouvelles à propos de nombreuses personnes touchées par les effets de substances chimiques contenues dans les bombes. Prions pour tous les défunts, pour les blessés, pour les familles qui souffrent. Il n’existe pas une bonne guerre et une mauvaise guerre, et rien, rien ne peut justifier le recours à de telles armes d’extermination contre des personnes et des populations sans défense. Prions pour que les responsables politiques et militaires choisissent l’autre voie, celle de la négociation, la seule qui puisse conduire à une paix qui ne soit pas celle de la mort et de la destruction.

 


© Copyright - Libreria Editrice Vaticana