Index   Back Top Print


VISITE PASTORALE À LA PAROISSE ROMAINE SAINT-CYRILLE D'ALEXANDRIE

HOMÉLIE DU PAPE FRANÇOIS

Ier Dimanche de l'Avent, 1er décembre 2013

Vidéo
Galerie photographique

 

Dans la première lecture, nous avons entendu que le prophète Isaïe nous parle d’un chemin, et dit qu’à la fin des jours, à la fin du chemin, la montagne du Temple du Seigneur sera fermement établie au sommet des montagnes. Et cela pour nous dire que notre vie est un chemin : nous devons emprunter ce chemin, pour arriver à la montagne du Seigneur, à la rencontre avec Jésus. La chose la plus importante qui puisse arriver à une personne est de rencontrer Jésus : cette rencontre avec Jésus qui nous aime, qui nous a sauvés, qui a donné sa vie pour nous. Rencontrer Jésus. Et nous, nous marchons pour rencontrer Jésus.

Nous pouvons nous poser la question : Mais quand rencontrerai-je Jésus ? À la fin seulement ? Non, non ! Nous le rencontrons tous les jours. Mais comment ? Dans la prière, lorsque tu pries, tu rencontres Jésus. Lorsque tu fais la communion, tu rencontres Jésus, dans les sacrements. Lorsque tu amènes ton fils pour le baptiser, tu rencontres Jésus, tu trouves Jésus. Et vous, aujourd’hui, qui recevez la confirmation, vous aussi vous rencontrerez Jésus ; puis vous le rencontrerez dans la communion. « Et puis après, Père, après la confirmation, adieu ! », parce que l’on dit que la confirmation s’appelle « le sacrement de l’adieu ». C’est vrai cela ou pas ? Après la confirmation, on ne va jamais à l’église : c’est vrai ou pas ?... Comme çi comme ça ! Mais même après la confirmation, toute la vie est une rencontre avec Jésus: dans la prière, lorsque nous allons à la Messe, et lorsque nous faisons de bonnes œuvres, lorsque nous rendons visite aux malades, lorsque nous aidons un pauvre, lorsque nous pensons aux autres, lorsque nous ne sommes pas égoïstes, lorsque nous sommes aimables... dans ces choses, nous rencontrons toujours Jésus. Et le chemin de la vie est précisément cela : marcher pour rencontrer Jésus.

Et aujourd’hui, pour moi aussi, c’est une joie de venir vous rencontrer, parce que tous ensemble, aujourd’hui, lors de la Messe, nous rencontrerons Jésus et nous faisons un bout de chemin ensemble.

Rappelez-vous toujours de cela : la vie est un chemin. C’est un chemin. Un chemin pour rencontrer Jésus. À la fin, et toujours. Un chemin sur lequel nous ne rencontrons pas Jésus n’est pas un chemin chrétien. C’est le propre du chrétien de rencontrer toujours Jésus, de le regarder, de se laisser regarder par Jésus, parce que Jésus nous regarde avec amour, il nous aime tant, il a tant d’affection pour nous et il nous regarde toujours. Rencontrer Jésus signifie également se laisser regarder par Lui. « Mais, Père, tu sais — certains de vous pourraient me dire — tu sais que ce chemin pour moi est un chemin difficile, parce que je suis un si grand pécheur, j’ai commis tant de péchés... Comment puis-je rencontrer Jésus ? ». Mais tu sais que les personnes que Jésus recherchait le plus étaient les pécheurs ; et on lui reprochait cela, et les gens — les personnes qui se croyaient justes — disaient : mais celui-ci, celui-ci n’est pas un vrai prophète, voyez quelle belle compagnie il a! Il était avec les pécheurs... Et Lui disait : je suis venu pour ceux qui ont besoin de santé, besoin de guérison, et Jésus guérit nos péchés. Et sur le chemin — tous pécheurs, tous, tous, nous sommes pécheurs — même lorsque nous nous trompons, lorsque nous commettons un péché, lorsque nous péchons, Jésus vient et nous pardonne. Et ce pardon que nous recevons dans la Confession est une rencontre avec Jésus. Nous rencontrons toujours Jésus.

Et nous poursuivons notre vie ainsi, comme le dit le prophète, sur la montagne, jusqu’au jour de la rencontre définitive, où nous pourrons croiser le regard si beau de Jésus, si beau. C’est cela la vie chrétienne : marcher, aller de l’avant, unis, comme frères, en s’aimant les uns les autres. Rencontrer Jésus. Etes-vous d’accord, vous les neuf ? Voulez-vous rencontrer Jésus dans votre vie ? Oui ? Cela est important dans la vie chrétienne. Vous, aujourd’hui, avec le sceau de l’Esprit Saint, vous aurez davantage de force pour ce chemin, pour rencontrer Jésus. Soyez courageux, n’ayez pas peur ! La vie est ce chemin. Et le don le plus beau est de rencontrer Jésus. En avant, courage !

Et à présent, poursuivons avec le sacrement de la confirmation.

 




© Copyright - Libreria Editrice Vaticana