Index   Back Top Print


DISCOURS DU PAPE FRANÇOIS
AUX MEMBRES DE LA "PAPAL FOUNDATION"

Salle Clémentine
Jeudi 11 avril 2013

 

Chers amis,

Je suis heureux de rencontrer les membres de la Papal Foundation à l’occasion de leur pèlerinage à Rome et je remercie le cardinal Wuerl pour ses aimables paroles. J’apprécie beaucoup vos prières alors que je commence mon ministère en tant qu’Évêque de Rome et Pasteur de l’Église universelle. Au cours des vingt-cinq années qui se sont écoulées depuis la création de la fondation, vos membres et vous-mêmes avez aidé le Successeur de saint Pierre en soutenant de nombreuses œuvres d’apostolat et de charité qui lui tiennent particulièrement à cœur. Au cours de ces années, vous avez contribué de façon significative à la croissance des Églises locales dans les pays en voie de développement en soutenant, entre autres, la formation permanente de leur clergé et des religieux, en offrant un abri, une assistance médicale et des soins aux pauvres et aux personnes dans le besoin, et en créant des opportunités d’éducation et d’emploi particulièrement nécessaires.

Je suis profondément reconnaissant pour tout cela. Les besoins du Peuple de Dieu dans le monde sont immenses, et vos efforts en vue de faire progresser la mission de l’Église aident à lutter contre les nombreuses formes de pauvreté matérielle et spirituelle présentes dans notre famille humaine et à contribuer à la croissance de la fraternité et de la paix. Puisse le cinquantième anniversaire de l’encyclique Pacem in terris, célébré en ce jour, encourager votre engagement à la promotion de la réconciliation et de la paix à tous les niveaux. En ce temps de Pâques, au cours duquel l’Église nous invite à rendre grâce pour la miséricorde de Dieu et la vie nouvelle que nous avons reçue dans le Christ ressuscité, je prie pour que vous fassiez l’expérience de la joie qui naît de la gratitude pour les nombreux dons du Seigneur, et que vous puissiez le servir à travers les derniers de ses frères et sœurs.

L’œuvre de la Papal Foundation consiste avant tout dans la solidarité spirituelle avec le Successeur de Pierre. Je vous prie donc de continuer de prier pour mon ministère, pour les besoins de l’Église, et de façon particulière pour la conversion des esprits et des cœurs à la beauté, à la bonté et à la vérité de l’Évangile. Avec une profonde affection, je vous confie, ainsi que vos familles, à l’intercession de Marie, Mère de l’Église, et je vous donne cordialement ma Bénédiction apostolique en signe de joie et de paix dans le Seigneur ressuscité.

 


© Copyright - Libreria Editrice Vaticana