Index   Back Top Print

[ DE  - EN  - ES  - FR  - IT  - PT ]

PAROLES DU PAPE FRANÇOIS
AUX BÉNÉVOLES AYANT PARTICIPÉ
À L'ORGANISATION DE L'ANNÉE DE LA FOI

Salle Clémentine
Lundi 25 novembre 2013

 

Chers frères et sœurs, bonjour !

L’Année de la foi, qui s’est conclue hier, a été pour les croyants une occasion providentielle de raviver la flamme de la foi, la flamme qui nous a été confiée le jour du Baptême, afin que nous la protégions et que nous la partagions. Au cours de cette Année, Année spéciale, vous avez consacré avec générosité une partie de votre temps et de vos capacités, en particulier au service des itinéraires spirituels proposés aux divers groupes de fidèles à travers des initiatives pastorales appropriées. Au nom de l’Église, je vous remercie et nous rendons grâce ensemble au Seigneur pour tout le bien qu’il nous donne d’accomplir.

En ce temps de grâce, nous avons pu redécouvrir l’essentiel du chemin chrétien, dans lequel la foi, avec la charité, occupe la première place. En effet, la foi est le centre de l’expérience chrétienne, car elle motive les choix et les actes de notre vie quotidienne. Celle-ci est la veine inépuisable de toute notre action en famille, au travail, dans la paroisse, avec nos amis, dans les divers milieux sociaux. Et cette foi solide, authentique, se constate surtout dans les moments de difficulté et d’épreuve : alors le chrétien se laisse prendre dans les bras par Dieu, et se serre contre Lui, avec la certitude de se confier à un amour fort comme un roc indestructible. Précisément dans les situations de souffrance, si nous nous abandonnons à Dieu avec humilité, nous pouvons apporter un bon témoignage.

Chers amis et amies, votre service précieux de volontariat, pour les divers événements de l’Année de la foi, vous a donné l’opportunité de saisir mieux que d’autres l’enthousiasme des diverses catégories de personnes impliquées. Ensemble, nous devons véritablement louer le Seigneur pour l’intensité spirituelle et l’ardeur apostolique suscitées par tant d’initiatives pastorales promues en ces mois, à Rome et dans chaque partie du monde. Nous sommes témoins que la foi dans le Christ est capable de réchauffer les cœurs, en devenant réellement la force motrice de la nouvelle évangélisation. Une foi vécue en profondeur et avec conviction tend à ouvrir d’amples perspectives à l’annonce de l’Évangile. C’est cette foi qui rend missionnaires nos communautés ! Et en effet, nous avons besoin de communautés chrétiennes engagées dans un apostolat courageux, qui touche les personnes dans leurs milieux, même les plus difficiles.

Cette expérience que vous avez mûrie au cours de l’Année de la foi aide avant tout vous tous à vous ouvrir vous-mêmes, ainsi que vos communautés, à la rencontre avec les autres. Cela est important, je dirais essentiel! Surtout s’ouvrir à ceux qui sont plus pauvres de foi et d’espérance dans leur vie. Nous parlons tant de pauvreté, mais nous ne pensons pas toujours aux pauvres de foi : il y en a tant. Nombreuses sont les personnes qui ont besoin d’un geste humain, d’un sourire, d’une parole vraie, d’un témoignage à travers lequel saisir la proximité de Jésus Christ. Que ce signe d’amour et de tendresse qui naît de la foi ne manque à personne.

Je vous remercie et j’invoque sur vous et sur vos familles la bénédiction du Seigneur.

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana