Index   Back Top Print

[ DE  - EN  - FR  - IT  - PT ]

DISCOURS DU PAPE FRANÇOIS
À LA DÉLÉGATION DU CENTRE INTERNATIONAL DU DIACONAT

Salle des Papes
Samedi 4 juin 2016

[Multimédia]


Chers frères et sœurs,

Je suis heureux de vous accueillir à l’occasion du cinquantième anniversaire du centre international du diaconat, un événement que vous avez célébré à la fin de l’année dernière. Votre visite a lieu en l’année sainte de la miséricorde, un contexte spirituel qui désire renouveler en nous la conscience de l’importance de la miséricorde dans notre vie et dans notre ministère. Je vous remercie de votre présence et un remerciement particulier va à Mgr Fürst et au professeur Kießling pour leurs aimables paroles.

Le Seigneur Jésus a confié aux apôtres un commandement nouveau : « Vous aimer les uns les autres; comme je vous ai aimés, aimez-vous les uns les autres » (Jn 13, 34). Jésus lui-même est cette « nouveauté ». Il nous a donné l’exemple pour que, comme Il l’a fait, nous le fassions nous aussi (cf. Jn 13, 15). Ce commandement de l’amour est la dernière volonté de Jésus, remise aux disciples au cénacle après le lavement des pieds. Et il la souligne une fois encore: vous devez « vous aimer les uns les autres comme je vous ai aimés » (Jn 15, 12). En s’aimant les uns les autres, les disciples poursuivent la mission pour laquelle le Fils de Dieu est venu dans le monde et ils comprennent, aidés par l’Esprit Saint, que ce commandement implique le service aux frères et aux sœurs. Pour pouvoir prendre concrètement soin des personnes et de leurs nécessités, les apôtres choisissent plusieurs « diacres », c’est-à-dire des serviteurs. Les diacres manifestent de manière particulière le commandement de Jésus : imiter Dieu dans le service aux autres, imiter Dieu qui est amour et qui va jusqu’à nous servir. La manière de faire de Dieu, sa façon d’agir avec patience, bienveillance, compassion et disponibilité pour nous rendre meilleurs, doit également caractériser tous les ministres : les évêques comme successeurs des apôtres, les prêtres, leurs collaborateurs, et — concrètement « servir aux tables » (Ac 6, 2) — les diacres. Les diacres sont précisément le visage de l’Église dans la vie quotidienne, d’une communauté qui vit et qui marche au milieu des gens et dans laquelle ce n’est pas celui qui commande qui est grand, mais celui qui sert (cf. Lc 22, 26).

Chers diacres, je souhaite que votre pèlerinage à Rome au cours de ce jubilé soit une expérience intense de la miséricorde de Dieu et vous aide à grandir dans votre vocation de ministres du Christ. Que le Seigneur vous soutienne dans votre service et vous fasse parvenir à une foi toujours plus grande dans son amour, pour le vivre avec joie et dévouement. Sachez que ma prière et ma bénédiction vous accompagnent toujours ; et, s’il vous plaît — s’il vous plaît : c’est un service diaconal que je vous demande —, n’oubliez pas de prier pour moi.

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana