Index   Back Top Print

[ EN  - FR  - IT  - PT ]

SALUT DU PAPE FRANÇOIS
AUX ENFANTS ET AUX FAMILLES
DU DISPENSAIRE « SAINTE-MARTHE »

Salle Paul VI
Dimanche 16 décembre 2018

[Multimédia]


 

Bonjour à tous!

Je suis content d’être avec vous. En ce temps de Noël, je me demandais si l’Enfant Jésus avait eu la grippe, un rhume... Et qu’aura fait sa maman? Je ne suis pas sûr qu’il y ait eu un dispensaire à Nazareth ou en Egypte, mais je suis sûr que si la Vierge Marie avait habité à Rome, elle l’aurait sûrement emmené à ce dispensaire.

Je vous remercie tous, qui êtes la structure et la vie du dispensaire: médecins, collaborateurs, infirmières...; et aussi la collaboration des jeunes, des pères et des mères des enfants. C’est un corps, et dans un corps, il y a la vie. On le voit dans la spontanéité des enfants. Travailler avec des enfants n’est pas facile, mais cela nous apprend beaucoup. Cela m’apprend une chose: que pour comprendre la réalité de la vie, il faut s’abaisser, comme nous nous abaissons pour embrasser un enfant. Ils nous enseignent cela. Les orgueilleux, les vaniteux ne peuvent pas comprendre la vie, car ils ne sont pas capables de s’abaisser. Nous tous — professionnels, organisateurs, religieuses, tous — nous donnons beaucoup aux enfants; mais ils nous donnent cette annonce, cet enseignement: abaisse-toi. Abaisse-toi, sois humble et ainsi tu apprendras à comprendre la vie et à comprendre les gens. Et vous avez tous cette capacité de vous abaisser. Merci beaucoup pour cela, merci beaucoup!

Je vous souhaite un bon Noël, un bon et saint Noël à tous, et je vous remercie de tout cœur pour ce que vous faites, vraiment. Et aussi, j’espère qu’il n’y aura pas d’indigestion avec un si gros gâteau! Merci!

 


© Copyright - Libreria Editrice Vaticana