Index   Back Top Print

[ EN  - ES  - FR  - IT  - PT ]

PAROLES DU SAINT-PÈRE FRANÇOIS
AUX ÉVÊQUES DU SYNODE DE L'ÉGLISE GRÉCO-CATHOLIQUE UKRAINIENNE

Salle du Consistoire
Lundi 2 septembre 2019

[Multimédia]


 

Il n’y a pas de discours, parce qu’au cours de la rencontre que nous avons eue [au Vatican le 5 juillet 2019] le Pape a dit tout ce qu’il devait dire.

Mais tu as souligné quelque chose que nous ne devons pas laisser passer: synode et synodalité, et Esprit Saint. Ce n’est pas pour faire de la publicité, mais sur le dernier «L’Osservatore Romano» [ndlr: quotidien en langue italienne], celui portant la date de dimanche, paru samedi soir, il y a un bel article sur la présence de l’Esprit Saint sur le chemin synodal (cf. texte ci-dessous). Parce qu’il y a un danger: croire, aujourd’hui, que faire un chemin synodal ou avoir une attitude de synodalité signifie mener une enquête d’opinions, ce que pense celui-ci, celui-là..., puis faire une rencontre, se mettre d’accord... Non, le synode n’est pas un parlement! Il faut dire les choses, discuter comme cela se fait normalement, mais ce n’est pas un parlement. Le synode ne consiste pas à se mettre d’accord comme en politique: je te donne ceci, tu me donnes cela. Non. Le synode ne signifie pas mener des enquêtes sociologiques, comme certains le croient: «Voyons, demandons à un groupe de laïcs de mener une enquête, si nous devons changer ceci, cela...». Vous devez certainement savoir ce que pensent vos laïcs, mais ce n’est pas une enquête, c’est autre chose. S’il n’y a pas l’Esprit Saint, il n’y a pas de synode. Si l’Esprit Saint n’est pas présent, il n’y a pas de synodalité. Plus encore, s’il n’y a pas l’Eglise, l’identité de l’Eglise. Et quelle est l’identité de l’Eglise? Saint Paul vi l’a dit clairement: la vocation de l’Eglise est d’évangéliser ou plutôt: son identité est d’évangéliser. Entrez dans votre synode avec cet esprit, avec l’Esprit Saint. Priez l’Esprit. Disputez-vous, tout ce que vous voulez... Pensez à Ephèse, comme ils se disputaient! Mais ils étaient forts... Et à la fin c’est l’Esprit qui les a conduits à dire: «Marie, Mère de Dieu». C’est précisément cela, le chemin. C’est l’Esprit. Parce que nous ne voulons pas devenir une Eglise congrégationnaliste, mais une Eglise synodale. Et continuez sur ce chemin.

A présent, je vous invite à prier la Vierge, tous ensemble, pour recevoir la bénédiction.

 


© Copyright - Libreria Editrice Vaticana