Index   Back Top Print


JEAN-PAUL II

AUDIENCE GÉNÉRALE

Mercredi 3 Septembre 1997

    

Chers Frères et Sœurs,

Comme l'affirme la Constitution Lumen gentium, «l'Église, dans la Bienheureuse Vierge Marie, atteint déjà à la perfection», tandis que les fidèles «sont encore tendus dans leur effort pour croître en sainteté par la victoire sur le péché» (n. 65). En effet, si les fidèles ont besoin d'être baptisés pour recevoir la sainteté, la Vierge Marie a été préservée du péché originel et rachetée par le Christ dès avant sa naissance.

L'Église est sainte, tout en étant composée de pécheurs. Chaque jour, ses membres tendent vers la sainteté en regardant vers Marie, pleine de grâce. Pour la communauté des croyants, la Vierge représente le modèle de la sainteté véritable qui se réalise par l'union au Christ. Comme Marie, l'Église revit le mystère de la Passion de son Seigneur et cherche à lui être totalement configurée. Adhérant avec la Vierge à la parole divine, elle approfondit sa foi et médite en son cœur l'enseignement de son Maître et Seigneur. Marie devient aussi pour l'Église un modèle d'espérance, dans l'attente du Royaume à venir. Elle est enfin un modèle de charité et permet aux chrétiens d'être remplis d'amour fraternel.

Ainsi, l'Église voit dans la Vierge celle qui fut «le modèle de cet amour maternel dont doivent être animés tous ceux qui coopèrent à la mission apostolique de l'Église en vue de régénérer les hommes» (Lumen gentium, n. 65).

*******

J'accueille avec plaisir les pèlerins de langue française, notamment le groupe venu du Liban, qui est une terre particulièrement chère à mon cœur. À chacun d'entre vous, mes amis, je donne bien volontiers ma Bénédiction apostolique!

   



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana