Index   Back Top Print



JEAN-PAUL II

AUDIENCE GÉNÉRALE

Mercredi 17 Décembre 1997

   

Chers Frères et Sœurs,

Le temps de la vie du Christ sur terre est le temps de l'Évangile. Courte par sa durée, cette vie est d'une richesse inépuisable, la richesse de l'éternité et de la divinité. Certains eurent le bonheur de voir le Christ de leurs propres yeux, mais beaucoup ne le reconnurent pas comme Sauveur. Bien que nous n'ayons pas eu le privilège de voir Jésus de nos yeux, les témoignages apostoliques nous permettent de recevoir par la foi la grâce d'entrer dans son mystère. Le regard de la foi nous fait percevoir que Jésus montre son Père: «Qui m'a vu a vu le Père» (Jn 14, 9).

La vie du Christ sur terre est un temps de noces, un temps de joie au cours duquel ses disciples prennent part au banquet de l'alliance entre Dieu et l'humanité. Mais à cette joie succède l'inévitable affrontement aux forces du mal, la tristesse du départ et de la mort sur la Croix; le Christ meurt sans avoir été reconnu par une partie de son peuple. La foule de Jérusalem a beau crier sa joie, les chefs du peuple repoussent le Messie. Le temps de la vie de Jésus sur terre s'achèvera par son offrande rédemptrice; par le mystère pascal de sa mort et de sa résurrection, il accomplit le salut des hommes.

***

J'accueille avec plaisir les pèlerins de langue française, et, puisque nous approchons de Noël, je leur souhaite une très bonne fête de la Nativité, dans la joie de recevoir Celui qui est venu nous conduire vers le Père.

À chacun d'entre vous, mes chers amis, je donne de grand cœur ma Bénédiction apostolique !

  



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana