Index   Back Top Print



JEAN-PAUL II

AUDIENCE GÉNÉRALE

Mercredi 18 Novembre 1998

      

Chers Frères et Sœurs,

Les semences de vérité, d'amour et de vie que l'Esprit de Dieu répand dans le cœur des hommes produisent des fruits de progrès, d'humanisation et de civilisation qui sont des signes d'espérance pour l'humanité.

Ces signes sont nombreux en notre temps. L'existence humaine a été notablement améliorée grâce à l'extraordinaire développement des sciences et de la technique ainsi qu'à un plus grand sens de la responsabilité à l'égard de l'environnement. La paix et la justice sont devenues des objectifs prioritaires, car, sous l'action mystérieuse de l'Esprit, les consciences considèrent comme un crime intolérable la persistance de conditions d'injustice et de violation des droits de l'homme. Seuls le dialogue et la réconciliation peuvent résoudre positivement les difficultés dans les relations internationales.

Dans un monde qui se structure selon un système d'interdépendance économique, culturelle et politique, il est nécessaire d'acquérir une conscience qui soit vraiment universelle. Pour cela, les croyants sont appelés à apporter leur contribution à la réalisation de la "civilisation de l'amour", où s'édifie l'unique famille humaine dans le respect de l'identité de toutes ses composantes et dans l'échange réciproque des dons.

* * *

Je salue cordialement les pèlerins de langue française. J'accueille avec plaisir des membres de l'Ambassade du Cameroun en Italie et leurs familles, des personnes de l'Officialité de la région apostolique Provence-Méditerranée, ainsi que les jeunes du collège Notre-Dame des Missions de Charenton. Je leur souhaite d'être partout des signes d'espérance. À tous je donne de grand cœur la Bénédiction apostolique.

   



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana