Index   Back Top Print


JEAN-PAUL II

AUDIENCE GÉNÉRALE

Mercredi 27 Septembre 2000

 

Lecture: Jn 17, 1-3

1. Selon les orientations proposées par Tertio millennio adveniente, cette année jubilaire, célébration solennelle de l'Incarnation, doit être une année "intensément eucharistique" (TMA,    n. 55). C'est pourquoi, après avoir tourné le regard vers la gloire de la Trinité qui resplendit sur le chemin de l'homme, nous commençons une catéchèse sur cette grande, et dans le même temps humble célébration de la gloire divine qui est l'Eucharistie. Grande parce qu'elle est l'expression principale de la présence du Christ parmi nous "pour toujours jusqu'à la fin du monde" (Mt 28, 20); humble parce qu'elle est confiée aux signes simples et quotidiens du pain et du vin, nourriture et boisson ordinaires de la terre de Jésus et de nombreuses autres régions. Dans cet aspect quotidien des aliments, l'Eucharistie introduit non seulement la promesse, mais le "gage" de la gloire future:  "futurae gloriae nobis pignus datur" (Saint Thomas d'Aquin, Officium de festo corporis Christi). Pour saisir la grandeur du mystère eucharistique, nous voulons aujourd'hui considérer le thème de la gloire divine et de l'action de Dieu dans le monde, parfois manifestée par de grands événements de salut, parfois cachée sous d'humbles signes, que seul l'oeil de la foi peut percevoir.

2. Dans l'Ancien Testament, on indique par le vocable hébraïque kabód la révélation de la gloire divine et la présence de Dieu dans l'histoire et dans la création. La gloire du Seigneur resplendit au sommet du Sinaï, lieu de révélation de la Parole divine (cf. Ex 24, 16). Elle est présente sur la tente sainte et dans la liturgie du Peuple de Dieu pèlerin dans le désert (cf. Lv 9, 23). Elle domine dans le temple, la demeure - comme le dit le Psalmiste - "ou habite ta gloire" (Ps 26, 8). Elle enveloppe comme un manteau de lumière (cf. Is 60, 1) tout le peuple élu:  Paul lui-même est conscient qu'aux "Israélites appartiennent l'adoption filiale, la gloire, les alliances..." (cf. Rm 9, 4).

3. Cette gloire divine qui se manifeste de façon particulière à Israël est présente dans tout l'univers, comme le prophète Isaïe l'a entendu proclamer par les séraphins au moment de sa vocation:  "Saint, saint, saint est Yahvé Sabaot, sa gloire emplit toute la terre" (Is 6, 3). Le Seigneur révèle même sa gloire à tous les peuples, comme on le lit dans le Livre du Psalmiste:  "Tous les peuples voient sa gloire" (Ps 97, 6). L'embrasement de la lumière de la gloire est donc universel, c'est pourquoi toute l'humanité peut découvrir la présence divine dans le cosmos.

C'est surtout dans le Christ que s'accomplit cette révélation car il est "resplendissement de la gloire" divine (He 1, 3). Il l'est également à travers ses oeuvres, comme en témoigne l'évangéliste Jean face au signe de Cana:  le Christ "manifesta sa gloire et ses disciples crurent en lui" (Jn 2, 11). Il irradie la gloire divine également à travers sa parole qui est parole divine:  "Je leur ai donné ta parole", dit Jésus au Père, "je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée" (Jn 17, 14.22). Plus radicalement le Christ manifeste la gloire divine à travers son humanité, assumée dans l'incarnation:  "Et le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous, et nous avons contemplé sa gloire, gloire qu'il tient de son Père comme Fils unique, plein de grâce et de vérité" (Jn 1, 14).

4. La révélation terrestre de la gloire divine atteint son sommet dans la Pâque qui, en particulier dans les écrits johanniques et pauliniens, est décrite comme une glorification du Christ à la droite du Père (cf. Jn 12, 23; 13, 31; 17, 1; Ph 2, 6-11; Col 3, 1; Tm 3, 16). A présent, le mystère pascal, expression de la "parfaite  glorification  de  Dieu"  (SC, n. 7), se perpétue dans le sacrifice eucharistique, mémorial de la mort et de la résurrection confié par le Christ à l'Eglise son épouse bien-aimée (cf. SC, n. 47). Par le commandement "Faites cela en mémoire de moi" (Lc 22, 19) Jésus assure la présence de la gloire pascale à travers toutes les célébrations eucharistiques qui rythmeront le cours de l'histoire. "A travers la sainte Eucharistie l'événement de la Pâque du Christ se répand dans toute l'Eglise [...] A travers la communion au corps et au sang du Christ, les fidèles croissent dans la divinisation mystérieuse qui, grâce à l'Esprit Saint, les fait habiter dans le Fils en tant que fils du Père" (Jean-Paul II et Moran Mar Ignatius Zakka I Iwas, Déclaration commune 23.6.1984, n. 6:  EV 9, 842).

5. Il ne fait aucun doute que la célébration la plus élevée de la gloire divine se trouve aujourd'hui dans la liturgie:  "Parce que la mort du Christ en croix et sa résurrection constituent le contenu de la vie quotidienne de l'Eglise et le gage de sa Pâque éternelle, la liturgie a pour première tâche de nous ramener inlassablement sur le chemin pascal ouvert par le Christ, où l'on consent à mourir pour entrer dans la vie" (Lettre apostolique Vicesimus quintus annus, n. 6). A présent, cette tâche s'exerce tout d'abord au moyen de la célébration eucharistique, qui rend présente la Pâque du Christ et en communique le dynamisme aux fidèles. Ainsi, le culte chrétien est l'expression la plus vive de la rencontre entre la gloire divine et la glorification qui s'élève des lèvres et du coeur de l'homme. A la "gloire de Yahvé qui emplit la demeure" (cf. Ex 40, 34) doit correspondre notre "glorification du Seigneur avec générosité" (Si 35, 7).

6. Comme nous le rappelle saint Paul, nous devons également glorifier Dieu dans notre corps, c'est-à-dire dans l'existence tout entière, parce que notre corps est le temple de l'Esprit qui est en nous (cf. 1 Co 6, 19.20). Dans cette optique, on peut également parler d'une célébration cosmique de la gloire divine. Le monde créé "souvent déformé par l'égoïsme et l'avidité", possède en soi "une potentialité eucharistique":  "celui-ci est destiné à être assumé dans l'Eucharistie du Seigneur, dans sa Pâque présente dans le sacrifice de l'autel" (Orientale lumen, n. 11)

A la présence de la gloire du Seigneur qui est "plus haute que tous les cieux" (Ps 113, 4) et qui rayonne sur l'univers répondra alors, en contrepoint harmonique, la louange du choeur de la création afin "qu'en tout Dieu soit glorifié par Jésus-Christ, à qui sont la gloire et la puissance pour les siècles des siècles. Amen!" (1 P 4, 11).

 

* * *


Parmi les pèlerins qui assistaient à l'Audience générale du 27 septembre 2000, se trouvaient les groupes suivants auxquels le Saint-Père s'est adressé en français: 

De France:  Pèlerinage de l'archidiocèse de Toulouse, avec Mgr Emile Marcus; pèlerinage du diocèse de Blois, avec Mgr Maurice Le Bègue; de Germiny; pèlerinages des diocèses de Beauvais, Dijon, Besançon, Autun; séminaristes de Metz, avec Mgr Pierre Raffin; Communauté du séminaire universitaire Pie XI, de Toulouse; groupes de pèlerins de Saint-Etienne; de Ruffec; de Blois.

De Suisse:  Groupe de pèlerins de Genève, Lausanne et Bulle.

Du Canada:  Groupe du diocèse de Mont-Laurier.

Chers Frères et Sœurs,   

Après avoir contemplé la gloire de la Trinité qui illumine notre route, il nous faut voir comment l’Eucharistie, principale expression de la présence du Christ parmi nous, célèbre la gloire divine. 

Si, dans la Bible, la gloire divine se révèle au peuple d’Israël, c’est dans l’humanité du Christ, assumée dans l’Incarnation, qu’elle se manifeste le plus radicalement. Et cette révélation terrestre de la gloire divine atteint elle-même son sommet dans la célébration du mystère pascal, expression par excellence de la glorification de Dieu. Dans l’Eucharistie, se rencontrent la gloire divine et l’hymne de louange qui monte du cœur de l’homme comme de toute la création, appelée elle aussi à rendre gloire à Dieu. 

J’accueille cordialement les personnes de langue française présentes ce matin. Je salue particulièrement les pèlerins des diocèses de Blois et de Toulouse accompagnés de leurs évêques; la communauté du séminaire universitaire Pie XI, de Toulouse; un groupe du séminaire de Metz, conduit par son évêque. Que votre pèlerinage à la suite des Apôtres Pierre et Paul vous stimule dans votre foi et dans votre témoignage auprès de vos frères! À tous, je donne de grand cœur la Bénédiction apostolique.

 

© Copyright 2000 - Libreria Editrice Vaticana



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana