Index   Back Top Print

[ FR  - IT ]

MESSAGE AUDIOVISUEL DU PAPE JEAN-PAUL II
POUR COMMÉMORER LE CENTENAIRE DE
L'ENCYCLIQUE «RERUM NOVARUM»

Mardi 26 février 1991

 

Frères et Sœurs,

Vous voilà réunis pour commémorer le centenaire de l’encyclique “Rerum Novarum” de mon prédécesseur le Pape Léon XIII. Ce message, que je vous adresse directement, veut signifier ma joie et l’importance que j’attache à votre démarche.

Démarche de chrétiens soucieux de mieux connaître ce patrimoine inestimable qu’est l’enseignement social de l’Eglise dont “Rerum Novarum” a marqué un nouveau départ pour les temps modernes.

Démarche d’hommes et de femmes attentifs à mieux saisir les appels pressants qui surgissent d’un monde assoiffé de justice et de paix, de liberté et de solidarité.

L’encyclique “Rerum Novarum” doit être relue avec les yeux d’aujourd’hui pour y découvrir sa permanente et vivante actualité. Elle nous apprend aussi à renouveler notre regard, à repérer toutes les “choses nouvelles” qui naissent, souvent dans l’obscurité et le désordre, pour leur donner sens et harmonie.

A vues humaines, les défis de notre société sont si considérables et si complexes que nous serions portés à nous décourager et à désespérer de l’homme. Mais Dieu est avec nous, Dieu demeure le maître de l’histoire. L’Evangile est toujours neuf: il met dans nos mains des semences qui ne cessent de féconder la terre pour la rendre plus habitable. Des grands changements qui bouleversent notre époque, nous devons retenir une leçon: Dieu est la vraie mesure de l’homme, Lui seul révèle pleinement l’homme à lui-même. Face à la crise des idéologies et des stratégies, n’ayez pas peur de mettre notre connaissance de l’homme au service de sa vie sociale, culturelle, politique et économique. Que la vérité et la dignité de l’homme soient toujours sauvegardées sur les nouveaux chemins de l’histoire où il s’engage!

L’enseignement social de l’Eglise est une vie autant qu’une doctrine: il est une incitation constante à témoigner de l’efficacité des principes d’action dont il est porteur, dans la vie personnelle et collective, et d’abord au sein même des communautés chrétiennes.

Pour répondre aux exigences concrètes de l’Evangile, il ne vous suffira pas d’une commémoration ponctuelle de “Rerum Novarum”, ni même de toute cette année que j’ai dédiée à l’étude de la pensée sociale de l’Eglise: soyez convaincus qu’il s’agit d’un chantier toujours ouvert, d’un chantier où tous sont appelés pour que l’humanité, dans la précarité de sa condition, réponde de mieux en mieux à sa vocation divine.

Dans l’espérance que vos réflexions porteront beaucoup de fruits, j’appelle sur vous la Bénédiction de Dieu.



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana