Index   Back Top Print

[ FR  - IT ]

MESSAGE DU PAPE JEAN-PAUL II
AUX PATRIARCHES, AUX ARCHEVÊQUES
ET AUX ÉVÊQUES DU LIBAN

 

Aux Patriarches,
Archevêques et Évêques
catholiques du Liban

“Comme toi, Père, tu es en moi et moi en toi, qu’eux aussi soient un en nous, afin que le monde croie que tu m’as envoyé”.

Le successeur de l’Apôtre Pierre est heureux de s’adresser à vous, vénérables Frères, qui êtes pour votre part les successeurs des Apôtres en terre libanaise. Ce message et la présence parmi vous de mon Envoyé, Monsieur le Cardinal Roger Etchegaray, voudraient exprimer mon vif désir d’être à vos côtés pour invoquer avec vous l’Esprit Saint et pour réfléchir ensemble sur les buts de l’Assemblée spéciale du Synode des Évêques consacrée au Liban que j’ai annoncée, avec Leurs Béatitudes les Patriarches, le 12 juin dernier. Cette initiative veut être avant tout une réponse aux exigences qui découlent de la responsabilité pastorale qui nous a été confiée par le Christ: comment favoriser un renouvellement spirituel authentique des communautés catholiques au Liban? Comment les faire devenir une réalité toujours plus dynamique, les rendre capables d’inspirer leurs membres de sorte que, dans une société en pleine mutation, ceux-ci puissent incarner dans la vie de chaque jour les valeurs religieuses qui appartiennent à leur patrimoine et que leurs concitoyens d’autres familles spirituelles apprécient et attendent?

Répondre de manière adéquate à ces questions exige un engagement déterminé et une grande générosité de la part des Pasteurs et des fidèles. Il s’agit d’entreprendre un cheminement de prière, de sacrifice et de réflexion qui sera, en réalité, un examen de conscience. Il devrait permettre à chacun de mieux discerner ce qui est à consolider ou à réformer, les priorités pastorales à mettre en évidence et un plan d’action apostolique à élaborer.

Le choix d’une Assemblée spéciale du Synode des Évêques est d’ailleurs significatif. Une telle Assemblée se situe, en effet, dans le cadre de la collégialité épiscopale et elle est une expression particulière de la responsabilité que le Collège des Évêques a, avec le Pontife romain et sous sa direction, à l’égard de l’Église universelle.

Cette Assemblée sera un signe éloquent que vous, Patriarches et Évêques de l’Église au Liban, n’êtes pas seuls à porter le fardeau de la responsabilité pastorale, mais que vous l’assumez en union avec les Évêques du monde entier que le Saint-Esprit “a établis gardiens pour paître l’Église de Dieu”.

La présidence de l’Évêque de Rome, la participation des responsables de la Curie romaine et de représentants de quelques épiscopats montreront bien que c’est toute l’Église qui s’engage à prier et à réfléchir avec vous, partageant vos aspirations spirituelles et vos projets pastoraux.

Vous serez aidés également par le Secrétaire général du Synode, Monseigneur Jan Schotte, qui mettra, généreusement à votre disposition sa compétence appréciée, ainsi que par des experts dont l’assistance sera particulièrement précieuse dans la phase préparatoire de cet événement ecclésial si important.

L’Assemblée spéciale sera consacrée uniquement à l’Église qui est au Liban, appelée à témoigner de l’Évangile dans la réalité si complexe de votre pays: il s’agira de discerner les urgences et les nécessités pastorales dans le contexte présent, avec un regard neuf et un élan apostolique renouvelé. La période de préparation constituera un temps privilégié de communion ecclésiale, qui, d’ailleurs, pourra durer assez longtemps. Ce sera le moment où, sous votre responsabilité, toutes les forces vives de vos communautés - prêtres, religieux, religieuses, paroisses et groupements apostoliques et caritatifs - seront appelées à faire l’expérience de la révision de vie et du discernement ecclésial pour que tous “se mettent en marche et portent du fruit”.

Cette tâche achevée, les Pères synodaux recueilleront enfin les résultats de ce temps d’intense réflexion. Ils y trouveront une inspiration pour formuler les indications et les directives pastorales les mieux adaptées afin qu’en chaque fidèle du peuple de Dieu qui est au Liban, régénéré par le baptême dans le Christ, soit fortifié “l’homme nouveau” et que chacun réponde le mieux possible, avec cohérence et fidélité à son commandement: “Vous serez mes témoins”.

À vous, chers Frères dans l’épiscopat, je demande d’exhorter dès maintenant vos fidèles à prendre une part active à cet effort exigeant de renouvellement ecclésial et apostolique. À Notre-Dame de Harissa, je confie la future Assemblée synodale et tous ceux qui en seront les acteurs résolus et créatifs. “Que le Dieu de l’espérance vous donne en plénitude... la joie et la paix, afin que l’espérance surabonde en vous par la vertu de l’Esprit Saint”! Que sa Bénédiction descende sur vous!

Du Vatican, le 8 juillet 1991.

IOANNES PAULUS PP. II

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana