Index   Back Top Print

[ EN  - ES  - FR  - IT  - PT ]

MESSAGE DU PAPE JEAN-PAUL II
AUX PARTICIPANTES AU CHAPITRE GÉNÉRAL
DES SŒURS MISSIONNAIRES DE LA « CONSOLATA »

 

Très chères Sœurs Missionnaires de la « Consolata »!

1. Je suis heureux de m'adresser à vous qui, provenant de divers pays d'Afrique, d'Amérique et d'Europe, dans lesquels votre Institut est présent et accomplit sa généreuse œuvre missionnaire, vous êtes réunis pour participer au Chapitre général et conduire une réflexion communautaire approfondie sur le thème stimulant: « Choix charismatiques urgents aujourd'hui pour la vitalité de notre mission inculturée "ad gentes" dans un moment de difficultés ».

Je vous salue avec affection, chères Capitulaires, en adressant une pensée et un vœu particuliers aux Sœurs auxquelles est confiée le service d'autorité pour le bien de la Congrégation. J'embrasse également en esprit toutes vos Consœurs présentes dans le monde, ainsi que les personnes auxquelles s'adressent leur précieuse activité évangélisatrice, unie à un témoignage généreux de solidarité envers les frères les plus pauvres et laissés pour compte.

2. La mission «ad gentes» exprime un élément constitutif de la nature de l'Eglise. En regardant le Christ «envoyé» par le Père pour le salut de l'humanité (cf. Tertio millennio adveniente, n. 1), l'Eglise ressent l'urgence de poursuivre tout au long de l'histoire la mission salvifique, apportant la Bonne Nouvelle à tous les peuples. Les personnes consacrées ont apporté par le passé un témoignage lumineux de cet élan missionnaire, qui appartient à la nature intime de la vie chrétienne. Aujourd'hui, leur contribution apparaît plus nécessaire que jamais: en effet, la foule de ceux qui attendent encore de connaître le Christ est infinie. C'est ce que j'ai souligné dans l'Exhortation apostolique post-synodale Vita consecrata: « Aujourd'hui encore ce devoir continue à s'imposer avec urgence aux Instituts de vie consacrée et aux Sociétés de vie apostolique; pour l'annonce de l'Evangile du Christ, on attend d'eux le plus grand engagement possible » (n.78).

C'est précisément cet élan missionnaire qui resplendit dans la vie et dans l'activité du bienheureux Giuseppe Allamano qui, du Sanctuaire de la « Consolata », voulut insuffler à son zèle pour le salut des frères, un souffle universel. Dans ce but, il fonda à l'aube de ce siècle deux Instituts religieux, les Missionnaires et les Missionnaires de la « Consolata », imprimant dans leur charisme spécifique l'engagement de l'évangélisation « ad gentes ».

3. Au seuil du troisième Millénaire, le mandat d'annoncer à tous le Christ, unique Sauveur du monde, se repropose avec une urgence renouvelée. Pour cela, chères Sœurs, je vous encourage à vivre avec élan et générosité votre vocation missionnaire, en sachant lui imprimer les formes adaptées à notre temps. Dans cet effort de fidélité et de renouveau, laissez-vous guider par l'exemple de votre bienheureux Fondateur, par la solide tradition missionnaire de la Congrégation et par les lignes de programme qui ressortent de vos travaux capitulaires.

Je vous exhorte à adopter toujours plus le style de la nouvelle évangélisation, en suivant les indications que j'ai données dans l'Encyclique Redemptoris missio. Cela vous permettra de vous sentir en pleine communion avec toute l'Eglise.

Soyez d'authentiques missionnaires à travers un témoignage convaincant de vie consacrée personnelle et communautaire, à travers une présence humble et respectueuse auprès des personnes les plus pauvres et des groupes sociaux minoritaires, avec une attention particulière à la famille, à la femme et aux jeunes. Proclamez de façon ouverte et courageuse l'amour inconditionnel que Dieu le Père éprouve pour chaque personne, appelée au salut à travers la foi en Jésus-Christ. Offrez un exemple généreux de solidarité, en partageant la vie et le chemin des personnes et des peuples dans les situations concrètes dans lesquelles elles se trouvent, dans un esprit de dialogue attentif aux exigences de l'inculturation. Unissez à l'annonce de l'Evangile l'engagement en vue d'une authentique promotion humaine et de la libération intégrale des personnes de toute sorte de violence et d'oppression, qu'elle soit physique ou morale.

4. En suivant votre charisme spécifique, soyez une présence de réconfort, d'espérance et de paix. Dans cette perspective, je me félicite de votre choix courageux de solidarité à l'égard de populations éprouvées de diverses façons, auprès desquelles vous demeurez, affrontant souvent des situations d'insécurité et de risque. La présence des sœurs missionnaires de la «Consolata» dans les régions déchirées par la guerre civile ou envahies par les intégrismes intolérants, où elles se font «la voix des sans-voix», constitue un témoignage clair d'une vie entièrement donnée au service de Dieu et des frères.

Dans le Chapitre actuel, vous entendez ratifier l'engagement d'étendre votre zèle missionnaire à de nouveaux milieux, en particulier sur le continent asiatique, pour y apporter la semence de l'annonce évangélique. Il s'agit d'un choix louable, qui exprime le désir de tout l'Institut d'entrer dans le troisième millénaire intérieurement renouvelé, renforcé dans la conscience du charisme des origines et prêt à affronter les nouveaux défis de la mission dans l'«aujourd'hui» de l'Eglise et du monde. Le Pape est avec vous et vous encourage!

Je confie les réflexions et les engagements nés de l'Assemblée capitulaire à l'intercession maternelle de Marie, à laquelle votre Institut est lié de façon particulière et que vous invoquez sous le beau titre de «Consolata».

Que la protection céleste du bienheureux Fondateur vous assiste, afin que vous soyez des dispensateurs de réconfort et d'espérance, partout où la Providence vous appelle à œuvrer pour le Royaume de Dieu.

Que vous accompagne également ma Bénédiction, que je donne avec affection à vous toutes et à vos communautés présentes dans le monde.

Du Vatican, le 5 juillet 1999.



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana