Index   Back Top Print

[ EN  - ES  - FR  - IT  - PT  - UK ]

MESSAGE DU PAPE JEAN-PAUL II
AUX SOEURS SERVANTES DE MARIE IMMACULÉE
DE RITE BYZANTIN-UKRAINIEN

 

Très chères sœurs Servantes de Marie Immaculée!

1. Je suis très heureux de vous accueillir, à l'occasion de votre Chapitre général. J'adresse à chacune de vous mon salut cordial, que j'étends à toutes vos Consœurs. Cette rencontre, bien que brève, me permet de vous manifester ma proximité spirituelle en invoquant avec vous la sagesse divine, afin qu'elle illumine votre discernement et vos intentions au cours de l'Assemblée capitulaire. Celle-ci entend concentrer son attention sur le thème de la formation, pour en préciser les normes en référence aux caractéristiques de votre Congrégation, née il y a un peu plus d'un siècle en Ukraine, et qui est la première Congrégation de vie active dans le rite byzantin-ukrainien.

2. En ce qui concerne l'engagement fondamental de la formation, je suis heureux de rappeler que celle-ci est appelée à collaborer à l'action de Dieu le Père, qui, à travers l'Esprit Saint, modèle chez les personnes la physionomie du Fils unique. La délicatesse de ce devoir exige avant tout que soient choisis des formateurs adaptés et experts, capables de conjuguer en un équilibre harmonieux la sagesse spirituelle et celle humaine, ainsi que d'assurer la pleine harmonie avec le chemin de toute l'Eglise.

La formation possède un dimension communautaire intrinsèque: dans la communauté l'on apprend à se réjouir et à travailler ensemble, à accepter les autres avec leurs particularités et leurs limites, à partager les dons pour le bien de tous. L'on apprend également à affronter et à analyser les expériences apostoliques, en en tirant de précieuses indications sur les comportements personnels.

3. Chaque institut est invité à élaborer un projet de formation, inspiré par le charisme originel, qui présente sous une forme claire et dynamique le chemin à suivre pour assimiler pleinement sa propre spiritualité. Ce projet doit tenir compte du fait que le processus de formation connaît une phase initiale très intense, mais ne se limite pas à elle. La formation initiale doit donc s'unir à la formation permanente, afin d'accompagner chaque personne consacrée grâce à un programme qui s'étend à toute l'existence. Aucune phase de la vie ne peut se considérer si sûre et fervente au point d'exclure l'opportunité d'attentions spécifiques pour garantir la persévérance dans la fidélité, de même qu'il n'est pas d'âge où la maturation de la personne est complète.

Vous avez derrière vous une tradition glorieuse de fidélité au Christ et à l'Eglise, ayant subi des souffrances de tout genre au cours des longues années d'oppression sous le régime communiste. En regardant les exemples des Consœurs qui ont su affronter avec courage la dure période des «catacombes», vous ressentez toute la fierté de maintenir haut le flambeau de votre idéal de dévouement total à Dieu dans le service quotidien aux frères. La Congrégation des Sœurs Servantes de Marie Immaculée, en effet, est la première de vie active dans le rite byzantin-ukrainien et possède comme engagement originel personnel celui d'éduquer le cœur du peuple, allant là où le besoin se fait le plus ressentir.

Dans l'engagement de renouveau du programme de formation, vous ne manquerez pas de tenir compte de votre charisme originel tout en cherchant à l'adapter aux exigences du présent, afin de pouvoir agir de façon incisive dans le monde d'aujourd'hui. Que votre préoccupation soit de demeurer fidèles à l'identité orientale qui vous est propre, en prenant soin de la mise à jour des Constitutions à la lumière du Code des Canons des Eglises orientales, que j'ai promulgué en 1990. Que vous encourage dans ce travail la perspective du grand Jubilé, auquel vous désirez vous préparer activement, afin que toutes les religieuses de la Congrégation puissent en tirer des avantages spirituels.

4. Très chères amies, vous portez le nom de Sœurs Servantes de Marie Immaculée. En qui, donc, sinon en Marie Immaculée, pouvez-vous trouver le modèle parfait de vie consacrée, en saisissant également sa dimension dynamique connaturelle? Oui, Marie est immaculée dès le premier instant de son existence et, dans le même temps, Elle est devenue la «pleine de grâce» en vertu des mérites du Sacrifice rédempteur du Fils, sacrifice auquel Elle s'est associée corps et âme, en suivant Jésus dans toute sa mission, jusqu'à la passion et à l'oblation extrême sur la croix.

L'existence terrestre de Marie est un chemin de foi, d'espérance et d'amour, un chemin exemplaire de sainteté, qui a connu l'élan du « fiat », la joie du « magnificat », le recueillement contemplatif dans les activités quotidiennes, la persévérance dans la nuit profonde de la Passion, jusqu'au partage de la joie du Fils divin à l'aube radieuse de la Résurrection.

Chères Sœurs, en vivant, donc, dans une intimité quotidienne avec la Très Sainte Vierge Marie, sachez trouver dans le mystère de son Immaculée Conception, une source inépuisable de conversion, de maturation, de sanctification. Une source qui, en coulant continuellement en vous, vous pousse avec l'urgence de l'amour, à annoncer et témoigner du Christ à tous, là où la Providence vous appelle.

Tel est mon souhait pour chacune de vous et pour tout l'Institut, que j'accompagne de tout cœur d'une Bénédiction apostolique particulière.

Du Vatican, le 6 juillet 1999.

IOANNES PAULUS II



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana