Index   Back Top Print

[ EN  - ES  - FR  - PT ]

Discours à l’Ambassadeur de TANZANIE,
S. E. M. Ahmed Diria HASSAN*

17 novembre 1983

 

1. Je suis heureux de souhaiter la bienvenue à Votre Excellence au moment où vous me remettez les Lettres qui vous accréditent comme Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République Unie de Tanzanie. C'est avec plaisir que je reçois les aimables salutations que vous m'apportez de la part de Son Excellence Monsieur le Président Nyerere, et je lui transmets volontiers mes meilleurs vœux en échange.

Inspiré par les paroles de votre discours je voudrais affirmer encore une fois que l'Église se soucie sans cesse de proclamer, par la parole et par l'action, le message de vérité et de liberté, de justice et de paix que lui a confie son divin Fondateur. Son action en faveur de l'humanité est un service qui complète l'œuvre des gouvernements qui travaillent pour assurer le bien commun. L'Église s'efforce de promouvoir le progrès moral et la croissance spirituelle de la société à tout niveau, de sorte que toute personne individuelle puisse jouir pleinement de cette noble dignité humaine dont l'auteur est le Dieu Tout Puissant. Ainsi l'Église rend témoignage de la vraie signification de l'existence et en agissant ainsi, elle cherche à être artisan de justice, de réconciliation et de paix parmi les peuples.

2. Dans ce contexte, j'apprécie vivement ce que vous avez dit à propos de la volonté de votre pays de poursuivre les objectifs de la paix, de la liberté et de la Justice tant sur le plan national que sur le plan international. Je suis convaincu que la paix est possible précisément parce que chaque homme, femme et enfant prend part à une histoire commune et que tous poursuivent le même but de bonheur.

Ceux qui aspirent à être des artisans de paix en ces temps-ci doivent accepter l'obligation de faire tous efforts pour promouvoir des comportements qui choisissent la paix plutôt que la violence et respectent toute dignité spirituelle personnelle.

Monsieur l'Ambassadeur, en assumant vos responsabilités vous avez une occasion unique pour promouvoir l'harmonie, la paix et l'entente entre les nations. Vous aurez pour mission particulière d'entretenir et de perfectionner les relations d'amitié et de coopération qui existent déjà entre la Tanzanie et le Saint-Siège. Dans l'accomplissement de cette tache vous pouvez être assuré de mes prières pour le succès de votre mission. Que Dieu vous bénisse, vous et votre travail!


*L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française 1984 n.1 p.10.

 

© Copyright 1983 - Libreria Editrice Vaticana

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana