Index   Back Top Print

[ EN  - ES  - FR  - IT  - PT ]

Discours aux participants à la 29e Assemblée
de l’Association du Traité Atlantique
*

19 novembre 1983
 

1. C'est pour moi une grande joie de vous souhaiter la bienvenue, à vous qui avez pris part à la XXIX Assemblée annuelle de l'Association du Traité atlantique. Je suis heureux d'avoir l'occasion de vous saluer, ainsi que les membres de vos familles. En tant que hautes personnalités de vos nations respectives vous vous êtes réunis pour débattre d'un sujet très important pour le monde entier. Vos délibérations et vos réflexions sur le thème de la paix font bien augurer de l'avenir de vos activités et répandent un rayon d'espérance sur un sujet qui est, bien trop souvent, assombri par le découragement et l'épouvante.

Si les nations sont naturellement préoccupées par les exigences de leur propre défense, les cas apparemment illimités de discordes et d'inquiétude dans le monde et, en particulier, le spectre effrayant d'un holocauste nucléaire, sont de puissants encouragements pour continuer sans relâche à chercher des moyens concrets et durables de parvenir à la paix.

2. Le Saint-Siège ne cesse de rechercher des occasions de coopérer à la tâche urgente de promouvoir la paix, non seulement parce qu'il occupe une place particulière a l'intérieur de la communauté internationale, mais aussi à cause de son rôle dans l'accomplissement de la mission même de l'Église, qui est de proclamer le message de salut que lui a confié Jésus-Christ.

Afin que ce divin message soit effectivement connu, l'Église favorise les conditions qui permettent à tous les hommes et à toutes les femmes d'atteindre leur développement intégral; et elle s'efforce donc d'encourager, en y participant elle-même, les initiatives qui correspondent à l'une des aspirations les plus élevées de l'esprit humain, c'est-à-dire l'établissement d'une paix véritable et durable. De plus, l'Église s'engage dans ce projet, non pas accessoirement, ou d'une manière extérieure, mais dans une obéissance fidèle à l'exhortation du Seigneur lui-même qui a dit:" Heureux ceux qui font œuvre de paix: ils seront appelés fils de Dieu. » (Mt 5. 9.)

3. L'Église et le Saint-Siège en particulier espèrent que chaque organisme international compétent, de même que l'humanité prise dans son ensemble, mettront à profit les immenses ressources de l'intelligence et de la volonté pour prendre les initiatives concrètes et soigneusement mesurées, conduisant à la réalisation du désir universel de tous les hommes où qu'ils soient: la paix et la sécurité dans un monde bien ordonné.

Je voudrais vous encourager à être fermes dans cette recherche. Et soyez assurés de mes constantes prières de manière qu'un jour nous jouissions tous de la joie durable de cette paix qui dépasse tout entendement.


*La Documentation catholique, n.1864 p.1150.

 

© Copyright 1983 - Libreria Editrice Vaticana

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana