Index   Back Top Print

[ EN  - ES  - FR  - PT ]

 Discours à l’Ambassadeur du LESOTHO,
S. E. M. Reginald MOKHESENG TEKATEKA
*

23 mars 1984



1. J'ai le plaisir de vous souhaiter aujourd'hui la bienvenue au Vatican et de recevoir les Lettres qui vous accréditent comme Ambassadeur Extraordinaire et plénipotentiaire du Royaume du Lesotho. Je vous remercie pour les chaleureuses salutations que vous m'avez apportées de part de Sa Majesté le Roi Moseshoe II et, à mon tour, je vous demande de transmettre mes meilleurs vœux à Sa Majesté.

J'ai pris note avec satisfaction de l'appréciation que vous avez manifestée de la part de vos compatriotes pour l'assistance spirituelle et matérielle apportée par l'Église catholique. Je m'attends à ce que les bonnes relations d'amitié et de collaboration qui existent déjà ne feront que se resserrer durant l'accomplissement de la mission que vous entreprenez maintenant.

2. Comme vous l'avez souligné, la première tâche de l'Église est toujours de proclamer le message du salut révélé dans le Christ Jésus et d'encourager tous ceux qui croient à agir conformément aux valeurs morales contenues dans ce message. L'Église est donc consciente du fait que la foi religieuse ne saurait se réduire à n'être simplement qu'une dimension de la vie personnelle, mais qu'elle doit imprégner l'existence tout entière, constituant sans cesse une raison pour servir Dieu et le prochain dans la société contemporaine. Aussi les chrétiens estiment-ils qu'il est de leur devoir de promouvoir des droits égaux sur toute personne, de pourvoir à l'assistance de celles qui souffrent ou sont dans le besoin, de se consacrer de toutes leurs forces à l’œuvre de réconciliation pour que puisse progresser la fraternité universelle sous le regard de Dieu.

3. Ces objectifs s'harmonisent comme vous l'avez exposé, avec les aspirations fondamentales de votre pays. Quant à l'Église, elle se joint effectivement à tous les hommes et femmes de bonne volonté qui cherchent à contribuer à l'instauration d'un ordre mondial enracine dans les principes de justice, d'égalité et de respect mutuel.

Aussi est-ce avec la plus grande confiance que je vous adresse cordialement mes meilleurs vœux pour le succès de votre mission et je prie pour qu'elle porte de nombreux fruits.

Que Dieu vous bénisse, vous et tout le peuple du Lesotho, vous accordant de nombreuses faveurs et vous faisant don de tout bien.


*L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française n.16 p.9.

 

© Copyright 1984 - Libreria Editrice Vaticana

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana