Index   Back Top Print

[ EN  - ES  - FR  - IT  - PT ]

VOYAGE APOSTOLIQUE EN COR

ÉE, EN PAPOUASIE-NOUVELLE GUINÉE,
AUX ÎLES SALOMON ET EN THAÏLANDE (2-11 mai 1984)

DISCOURS DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
AUX SOUVERAINS DE THAÏLANDE,
L.M. LE ROI BHUMIBOL ADULYADEJ ET LA REINE SIRIKIT*

Jeudi, 10 mai 1984

Majestés,

1. Je suis rempli d'une joie intense au moment où je mets le pied sur le sol Thaï et c'est également un grand plaisir. Je suis grandement honoré d'être reçu par vos Majestés en Thaïlande, ce pays connu dans le monde entier comme «pays du sourire» et dont le nom veut dire «pays de la liberté».

J'apprécie vivement la courtoisie qu'ont eu à mon égard Vos Majestés en m'invitant à visiter votre beau pays, et je vous remercie sincèrement pour votre gracieuse manifestation d'amitié a laquelle je réponds à mon tour avec respect et estime. J'exprime ma profonde gratitude pour le geste de particulière bienveillance que Vos Majestés ont eu en demandant à Son Altesse le Prince-Héritier de m'accueillir en leur nom à l'Aéroport.

Je suis également reconnaissant pour la présence du Premier Ministre. En le remerciant j'offre également mes déférentes salutations à tous ceux qui assument des responsabilités de gouvernement et qui servent le bien-être du peuple Thaï. J'adresse un salut particulièrement chaleureux et fraternel au Cardinal Michael Michai Kitbunchu, Archevêque de Bangkok, le premier Cardinal Thaï dans l'histoire de l'Église Catholique, et à mes autres frères et Évêques.

2. Ma visite est un hommage rendu aux anciennes et amicales relations qui existent entre la Thaïlande et le Saint-Siège. En venant ici j'ai l'honneur d'échanger la visite que Votre Majesté a faite en 1960 à mon prédécesseur Jean XXIII. J'envisage également de rencontrer Sa Sainteté le Patriarche Suprême et commémorer la visite que l'Ancien Patriarche a faite à Paul VI en 1972. Mes prédécesseurs n'ont pas été en mesure de rendre ces visites. Et ainsi je suis heureux de le faire moi-même. J'ai aussi le grand plaisir de pouvoir visiter mes frères catholiques, prier avec eux et les encourager dans leurs activités de fraternel service.

3. Je sais que mon séjour en Thaïlande si bref soit-il, me donnera l'occasion d'expérimenter de près «les profondes valeurs humaines sur lesquelles se basent la vie sociale et la culture des Thaïs avec leurs coutumes et leurs traditions. Être hôte d'un pays qui proclame que la liberté est un élément constitutif qui caractérise sa population est vraiment un grand honneur. Dans notre mon e contemporain l'histoire de la liberté Thaï et le légendaire esprit de tolérance de la Thaïlande sont un rappel des profondes aspirations de la famille humaine à vivre en paix, en harmonie et fraternité. En particulier votre respect de la liberté religieuse de l'homme fait grandement honneur à votre pays.

Ma visite a également pour but d'exprimer mes remerciements personnels et ceux de toute l'Église Catholique à Vos Majestés, au gouvernement et à la population de ce noble pays pour la généreuse hospitalité donnée à des milliers et milliers de réfugiés des pays voisins. Votre affectueuse compassion à l'égard de ce monde nécessiteux et souffrant fait que je me sens très près de vous, mes frères et sœurs de la nation Thaï, et que je me sens comme chez moi dans votre grand pays.

J'invoque pour Vos Majestés et pour votre bien aimé peuple les plus précieuses bénédictions.


*L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française n.21 p.4.

 

© Copyright 1984 -  Libreria Editrice Vaticana

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana