Index   Back Top Print

[ EN  - ES  - FR ]

Discurso al Embajador de GAMBIA,
Excmo. Sr. Don Samuel Jonathan OKIKIOLA*

26 de noviembre de 1984 



Monsieur l’Ambassadeur,

1. Je suis heureux de recevoir de Votre Excellence les Lettres qui vous accréditent comme Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République de Gambie. Je vous suis reconnaissant pour les chaleureuses salutations que vous m'avez transmises de la part de Son Excellence M Alhaji Sir Dawda Kairaba Jawara. En échange je lui adresse mes meilleures vœux et je vous demande d'assurer Son Excellence de mes prières pour le bien-être de tous les citoyens de votre nation.

2. J'ai noté avec satisfaction votre référence à la Charte des Droits de la Famille publiée par le Saint-Siège. Dans ce document, qui s'adressait principalement aux gouvernements et aux autorités responsables du bien commun, l'Église a voulu mettre en évidence ces droits essentiels qui sont imprimés dans la conscience humaine et qui ont été ensuite mis en lumière par la révélation divine. En insistant sur l'irremplaçable contribution de la famille à la société l'Église cherche à faire tout ce qu'elle peut pour encourager, soutenir et assister les familles dans l'accomplissement des devoirs qui leur sont propres, spécialement dans la promotion de tout ce qui peut favoriser la permanence des liens du mariage et avantager le bien-être des enfants.

C'est pourquoi je suis particulièrement heureux de la confirmation que vous m'apportez au sujet de l'engagement continuel de votre pays en vue de promouvoir et de sauvegarder les droits humains qui sont fondamentaux pour chaque être humain et chaque famille.

3. Permettez-moi de saisir cette occasion pour vous répéter ce que j'ai dit dans mon Exhortation Apostolique Familiaris consortio: «Face à la dimension mondiale qui, de nos jours, caractérise les différents problèmes sociaux, la famille voit s'élargir de façon tout à fait nouvelle son rôle en ce qui concerne le développement de la société: il s'agit aussi de coopérer à la réalisation d'un nouvel ordre international, car c'est seulement à travers la solidarité mondiale que l'on peut envisager et résoudre les énormes et dramatiques problèmes de la justice dans le monde, de la liberté des peuples, de la paix de l'humanité» (n. 48).

J'ai le fervent espoir que votre pays continuera à promouvoir au milieu de la communauté des nations la solidarité mondiale fondée sur une vie familiale saine et vigoureuse de manière à réduire les tensions qui menacent actuellement la communauté internationale.

Votre Excellence, je puis vous assure de l’aide et de la coopération du Saint-Siège dans l’accomplissement de votre mission.

Pour vous-même et pour la noble nation que vous représentez, j’invoque du Dieu Tout-Puissant d’abondantes faveurs.

Dieu bénisse la Gambie!


*L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française 1985 n.2 p.4.

 

© Copyright 1984 -  Libreria Editrice Vaticana

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana