Index   Back Top Print

[ EN  - ES  - FR ]

ADDRESS OF JOHN PAUL II
TO THE NEW AMBASSADOR OF JAMAICA
ACCREDITED TO THE HOLY SEE*

Thursday, 16 January 1986




1. Je suis heureux de souhaiter la bienvenue à Votre Excellence en sa qualité d’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la Jamaïque. Le Saint-Siège tient en haute considération la mission que vous entreprenez maintenant et je suis convaincu que durant votre séjour vous contribuerez au renforcement des liens cordiaux d’amitié et de collaboration qui caractérisent nos relations actuelles.

2. L'art de la diplomatie a pour but de promouvoir le dialogue et l'entente entre peuples et nations. Quand c'est nécessaire, la diplomatie exerce aussi la fonction vitale de chercher des solutions aux conflits, aux tensions et aux différents problèmes qui peuvent facilement surgir. Toutes les nations peuvent contribuer et devraient contribuer à cette tâche diplomatique commune, car les activités et la politique de chaque nation affectent tout le cours de la vie internationale. Les petites nations comme la vôtre, même lorsque le poids de la pauvreté les écrase ainsi que l'inégale distribution des biens de la terre peuvent être, comme vous l'avez souligné dans votre discours, parfaitement capables d'apporter une importante contribution. Le destin de la communauté mondiale est si étroitement entrelacé que les événements politiques et sociaux de chaque pays peuvent influencer la stabilité et le bien-être des autres.

Je suis heureux que vous ayez parlé du thème si important de la paix, de la justice et des droits de l'homme. En vérité le Saint-Siège considère ces problèmes avec le plus grand intérêt. Et comme vous l'admettez, l'Église consacre en Jamaïque les plus grands efforts au progrès et au bien-être de la population. Pendant et depuis d'innombrables années, elle se prodigue dans des institutions comme les écoles, les hôpitaux et les maisons de repos pour les personnes âgées. De manière particulière elle cherche, par son enseignement et par ses organisations à soutenir et à renforcer la vie familiale qui affronte tant d'obstacles dans le monde moderne.

3. Dans cette œuvre de développement et de justice sociale, l'Église locale a été généreusement assisté par les missionnaires. Aujourd'hui nous nous réjouissons qu'un nombre toujours croissant de vocations au sacerdoce et à la vie religieuse provient des familles jamaïquaines elles-mêmes; La vie consacrée de ces hommes et de ces femmes permettra à l'Église de maintenir, et même d'augmenter, leur contribution à la vie de votre pays.

J'apprécie avec reconnaissance les cordiales salutations que vous m'avez transmises de la part du Gouvernement et du peuple jamaïquains, et je vous demande de leur transmettre en retour mes vœux personnels les meilleurs. Je voudrais aussi vous remercier pour avoir mentionné la possibilité, pour moi d'aller en visite dans votre pays. J'envisage le jour où une telle visite sera possible.

Que le Dieu Tout-Puissant daigne accorder à votre nation de poursuivre ses progrès de développement social et surtout dans le domaine spirituel. Pour vous et pour tous ceux que vous représentez, j'invoque les faveurs divines d'harmonie et de paix et je prie pour que Dieu vous accompagne dans votre importante mission.


*L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française n.27 p.14.

 

© Copyright 1986 - Libreria Editrice Vaticana



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana