Index   Back Top Print

[ ES  - FR  - IT ]

Discours aux participants au cours de spécialisation dans les affaires internationales*

27 juin 1986


 

Mesdames et Messieurs,

C'est pour moi un grand plaisir de vous rencontrer, fonctionnaires du Corps diplomatique latino-américain, qui venez de suivre à Florence un Cours de Spécialisation en Relations Internationales organisé sous le patronage du Ministère des Affaires Etrangères d'Italie.

Vous êtes les représentants de onze nations latino-américaines, preuve de la portée et de la validité de cette initiative mise en œuvre il y a déjà quelques années. Grâce à celle-ci vous pouvez acquérir une formation professionnelle plus spécifique dont résultera un meilleur service en faveur de vos pays respectifs.

C'est uniquement ainsi que pourra prendre corps et avoir de la vigueur ce grand "Continent de l'espérance" où chaque communauté nationale doit refléter l'intégration religieuse, humaine, sociale et politique de chaque individu, avec pleine liberté et respect afin d'exercer ses droits de citoyen en fonction du bien commun.

Dans l'exercice de votre mission diplomatique vous entrerez fréquemment en contact avec différents problèmes et questions qui ont trait aux relations internationales tant au niveau bilatéral que plurilatéral. Il est donc nécessaire que vous accomplissiez votre tache avec la compétence qui est votre, mais en même temps avec une vision plus ample, étant donné ses implications d'ordre humanitaire et éthique. En effet, il s'agit toujours d'un service ou, au-delà de n'importe quelle considération et estimation, il y a la primauté de l'homme dont il faut toujours protéger et promouvoir la dignité et les droits.

En fait, vous devrez travailler pour le rapprochement, la paix, la coexistence et le développement intégral des peuples. Voila quelques-uns des objectifs auxquels il vaut la peine d'accorder la plus grande considération et de consacrer ses propres forces.

Il est incontestablement évident que cette tache ne saurait se dissocier de l'attention que mérite l'ensemble des principes moraux qui doivent gouverner l'activité des personnes. Aux responsables de la vie sociale, économique et politique d'Amérique Latine, il incombe de respecter dans la plus grande mesure, ces principes, faisant servir leurs fonctions publiques à la promotion de chacun de leurs concitoyens et à l'instauration du bien commun dans chaque nation et dans chaque communauté internationale.

Pour toutes ces raisons, je vous encourage à vous prodiguer en faveur de cette noble tâche, l’esprit ouvert et généreux, dans une attitude de service décidée, et avec une profonde conscience morale.

Quant à moi, je vous assure de mes prières au Seigneur pour chacun des vôtres, pour vos familles et pour vos pays respectifs; et, en même temps, je vous donne affectueusement ma Bénédiction Apostolique.


*L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française n.34 p.5.

 

© Copyright 1986 - Libreria Editrice Vaticana

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana