Index   Back Top Print

[ EN  - ES  - FR ]

Discurso al Embajador del URUGUAY,
Excmo. Sr. Don Juan José ZORRILLA
*

13 de febrero de 1988


C'est avec grande joie que je reçois de vos mains les Lettres qui vous accréditent comme Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République orientale de l'Uruguay près le Saint-Siège. Puis, en vous souhaitant cordialement la bienvenue au moment solennel de la présentation, il m'est cher de réitérer en votre présence ma sincère affection pour tous les fils de la noble nation de l'Uruguay. Je désire également vous remercier pour vos aimables paroles et, notamment pour le déférent salut que M. le Président Maria Sanguinetti a bien voulu m'adresser par votre intermédiaire; je veux, moi aussi, lui adresser mes meilleurs souhaits, unis a mes vœux de paix et de bien-être.

L'an dernier j'ai eu le plaisir de visiter la capitale de votre pays, Montevideo, à l'occasion de mon voyage pastoral dans les nations-sœurs du Chili et de l'Argentine. Ce fut une visite brève mais extrêmement intense comme contact spirituel et humain. Devant mes yeux se sont déroulés dans toute leur intensité la foi et l'enthousiasme d'un peuple qui trouve son animation chrétienne dans les racines chrétiennes qui sont le fondement démocratique si vivement espéré et qui peu à peu se consolide dans votre pays.

Au cours de la rencontre historique au Siège de votre gouvernement, j'ai voulu «manifester publiquement ma gratitude à l'Uruguay qui, avec une activité solidaire et constructive, offrit généreusement son territoire pour que, par la signature des Accords de Montevideo au Palais Taranco, puisse être avancé le premier pas sur un chemin qui exige de grands efforts pour atteindre le but, une grande dose de bonne volonté, de prudence, de sagesse et de ténacité de la part de tous» (n. 1).

Il me plaît de noter le fait que Votre Excellence a, tout au long de son discours, mis en valeur l'œuvre évangélisatrice menée à bien tant en Uruguay que dans les autres nations du monde. Pour l'Église du Christ comme l'a dit mon vénéré prédécesseur Paul VI dans son exhortation Apostolique Evangelii Nuntiandi évangéliser signifie «porter la Bonne Nouvelle dans tous les milieux de l'humanité et, par son impact, transformer du dedans, rendre neuve l'humanité elle-même» (n. 18). Dans le même ordre d'idées, j'ai dit à mes bien-aimés fils de l'Uruguay lors de la mémorable célébration sur l'esplanade «Tres Cruces»: «L'Église doit projeter sur les problèmes qui attristent l'humanité à tous les moments de son histoire la lumière claire et pure qui jaillit de l'Évangile, toujours actuel car il est la Parole de Dieu» (n. 5). Car, c'est Dieu lui-même qui veut «que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité» (1 Tim 2, 4).

Durant mes voyages apostoliques dans les bien-aimés pays de l'Amérique Latine, j'ai pu constater de visu l'immense travail d'évangélisation accompli par de nombreux fils de l'Église qui ont consacré généreusement leur vie à l'annonce de la Bonne Nouvelle. L'œuvre que la communauté catholique a également réalisée en Uruguay représente une inestimable contribution au bien de la société. Nombreux sont les problèmes de caractère social et même d'ordre politique qui ont leurs racines et leurs motivations dans l'ordre moral. De manière respectueuse, et justifiée par son désir de servir, l'Église s'intéresse à ces problèmes par son activité sur le plan de l'évangélisation, de l'éducation. de l'assistance et elle s'efforce de les éclairer à partir de l'Évangile pour parvenir à une solution positive. Et nous voyons ainsi que la vie chrétienne rend dignes les relations entre les personnes et les groupes, consolide la famille, favorise la coexistence et enseigne à vivre en liberté dans une ambiance de justice et de respect mutuel. Conséquent avec son engagement chrétien et avec les enseignements du Magistère, le catholique uruguayen sera également un ardent défenseur de la justice et de la paix, de la liberté et de l'honnêteté – dans les milieux publics et privés – et protecteur décidé de la vie et des droits de la personne humaine. Tout ceci ne manquera pas de tourner au bénéfice de la société et l'on verra se renforcer les liens de fraternité et d'harmonie, grâce à une loyale collaboration entre l'Église et l'État dans un climat de respect mutuel et de liberté.

Sont nombreux et très profonds les liens qui dès les débuts ont unis l'Uruguay à l'Église; ces liens se sont traduits en multiples initiatives qui ont formé et continuent à former l'idiosyncrasie de l'Uruguayen, citoyen et croyant. Avec grand respect pour la légitime autonomie des institutions et des autorités, l'Église continuera inlassablement à promouvoir et encourager toutes les initiatives qui servent la cause de l'homme assurent le respect de sa dignité et facilitent son progrès intégral, favorisant toujours la dimension spirituelle et religieuse de la personne dans sa vie individuelle, familiale et sociale.

C'est en ce sens que les pasteurs, les prêtres et les familles religieuses de l’Uruguay n'ont jamais épargné leurs efforts dans leur choix de l’homme, dans le cadre de la mission qui leur est propre; une mission d'ordre strictement religieux. Mais comme l'a dit le Concile Vatican II; "précisément de cette mission religieuse découlent une fonction, des lumières et des forces qui peuvent servir à constituer et à affermir la communauté des hommes selon la loi divine" (Gaudium et Spes, 42).

Monsieur l'Ambassadeur, avant de conclure cette rencontre, je tiens à vous assurer de mon plus bienveillant appui, pour que la haute mission que vous entreprenez aujourd'hui puisse s'accomplir heureusement. Par l'intermédiaire de Notre-Dame "de los Treinta y Tres", Patronne de l'Uruguay, j'élève mes prières vers le Très-Haut pour qu'il vous assiste toujours de ses dons, vous-mêmes et votre famille, les autorités de votre noble pays et, aussi, tout le cher peuple uruguayen, auquel j'espère rendre visite sous peu.


*L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française n.10 p.15.



© Copyright 1988 - Libreria Editrice Vaticana

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana