Index   Back Top Print

[ EN  - ES  - FR  - IT ]

Discours aux Élèves de l'Académie Pontificale Ecclésiastique*

18 janvier 1988


 

Chers Frères Prêtres,

C'est avec joie que je vous reçois au lendemain de la fête de Saint Antoine, abbé, exemple sublime de sainteté dans l'Eglise de Dieu et que vous vénérez comme Patron de l'Académie Pontificale Ecclésiastique.

Il y a une semaine, l'Eglise, célébrant le baptême du Seigneur, a médité sur sa mission prophétique, sacerdotale et royale, une mission que le Père a confiée au Christ et qui, par l'action de l'Esprit Saint, le conduisit jusqu'au calvaire où il accomplit l'acte suprême de son amour.

Toute l'Eglise est associée au Christ dans sa mission de salut. Jésus Sauveur du monde veut que son Eglise soit toujours à ses côtés et ainsi, vous, très chers, avez été appelés par le Christ lui-même à participer à sa mission salvifique. Voilà le sens aussi bien de votre baptême que de votre ordination sacerdotale et de tout ce qu'ils exigent de vous.

Toute l'Église est associée au Christ dans sa mission de salut. Jésus Sauveur du monde veut que son Église soit toujours à ses côtés et ainsi, vous, très chers, avez été appelés par le Christ lui-même à participer à sa mission salvifique. Voilà le sens aussi bien de votre baptême que de votre ordination sacerdotale et de tout ce qu'ils exigent de vous.

En outre, le Saint-Siège vous a appelés à l'Académie Pontificale Ecclé­siastique pour une préparation adéquate dans la participation à son devoir spécifi­que qui est celui de Pierre -- de servir l'Évangile et l'Église. Une forme particu­lière de participation à la mission salvifique du Christ vous est confiée.

Pour vous la conscience d'être appelés à servir de plus près le ministère de Pierre, vous adonnant complètement à la mission du Christ et de l'Église, doit constituer la motivation majeure de votre vie. Et pour comprendre cette mission et la manière la plus apte de la réaliser, vous devez regarder le Christ Prêtre à chaque instant de votre formation.

Je saisis volontiers cette occasion pour vous remercier d'avoir mis votre jeunesse à la disposition de l'Église et du Saint-Siège. Et précisément parce que votre réponse à l'invitation reçue est tellement importante pour la vie de l'Église, je voudrais vous encourager à poursuivre sur la voie en reprise, avec ferveur et engagement toujours croissants.

De quelle voie s'agit-il? C'est la voie du sacrifice‑ la voie de l'amour sacrificiel. Il y a deux ans, parlant aux étudiants de l'Académie, je rappelais que votre vocation sacerdotale comportait aussi votre appel à être des "victimes d'amour avec le Christ crucifié" et que, vivant ainsi, "vous trouverez le secret de votre succès non seulement dans le domaine spirituel, mais aussi dans le domaine diplomatique, en véritables représentants de l'Église et du Saint-Siège" (Discours du 2 juin 1986).

L'appel du Saint-Siège exige la générosité pleine et totale de l'abandon par­fait à la volonté du Père, suivant le modèle divin, le Christ qui nous dit: "Parce que je fais toujours ce qui lui plaît" (Jn 8, 29). Et la volonté du Père est le salut du monde réalisé par l'amour sacrificiel du Christ. Et le modèle humain de cette générosité est celui de Marie: une générosité sans limites, vécue aussi bien dans l'ombre que dans la lumière resplendissante de la foi. Un oui vécu à l'exemple du Christ et de sa mère, qui réclame un amour généreux, un amour total.

Voilà, chers prêtres en quoi consiste l'idéal de l'Église. Voilà l'idéal du Saint-Siège. Et voilà ce que doit être le programme constitutif de l'Académie Pontificale ecclésiastique. Le Saint-Siège s'attend à trouver cet amour en vous. Cet amour sera pour vous source de grande liberté spirituelle qui se manifestera en une fidélité joyeuse aux devoirs de la vie quotidienne. Soutenus par cet amour et cette liberté spirituelle, arrivés au terme de votre préparation à l'Académie, vous serez prêts à aller partout où les exigences réclament votre présence et à réaliser, avec l'aide de Dieu, n'importe quelle chose demandée par l'Église pour le Royaume du Christ. Cet amour et cette liberté spirituelle constituent les conditions nécessaires pour que vous puissiez collaborer, avec la rectitude des intentions et l'efficacité, à la mission spécifique du Saint-Siège, sans rechercher des honneurs ou des avanta­ges personnels.

Le style de votre vie sacerdotale doit toujours exprimer la dignité et la noblesse de votre mission et aussi le lien étroit qui vous unit au Siège Apostolique. Les paroles de Saint Paul sont applicables à vous tous: "Je vous exhorte donc... à mener une vie digne de l'appel que vous avez reçu... appliquez-vous à conserver l'unité de l'Esprit par ce lien qu'est la paix" (Eph 4, 1.3).

Chers Frères prêtres, la mesure de votre succès est vraiment surnaturelle. Votre participation à la mission du Christ, même dans ce domaine particulier qu'est la mission du Saint-Siège, réussira dans la mesure où vous vivez enracinés dans le Christ. Cela est d'autant plus vrai que la raison d'être du Saint-Siège est de conserver les mystères les plus sublimes de l'Église: son unité et sa charité.

Voilà la perspective de service qui s'ouvre devant vous et qui demande une vision et des moyens surnaturels et exige de vous une consécration totale. Cette consécration se manifeste aujourd'hui dans le sérieux de votre préparation humaine spirituelle, culturelle et pastorale.

Parmi vos plus grandes joies, se trouvera toujours la conscience d'œuvrer sous la protection de Marie, mère de l'Eglise. A Marie, je demande pour vous que le résultat le plus riche de cette année mariale que vous passerez à l'Académie, soit le renouvellement de votre communauté dans son union intime avec 1e Christ et dans sa vive participation au mystère du salut, plus spécialement à l'Eucharistie, où vous trouverez "le centre de votre vie et de votre activité".

En signe de ma confiance et de mon affection dans le Christ, je vous bénis tous en son nom.


*L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française n.5 p.9.

 

© Copyright 1988 - Libreria Editrice Vaticana

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana