Index   Back Top Print

[ EN  - FR ]

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
À S.E. M. ELLIOT LATÉVI-ATCHO LAWSON
, NOUVEL AMBASSADEUR
DE LA RÉPUBLIQUE DU TOGO PRÈS LE SAINT-SIÈGE
À L'OCCASION DE LA PRÉSENTATION
DES LETTRES DE CRÉANCE*

 Jeudi 13 janvier 1994

 

Monsieur l’Ambassadeur,

C’est avec plaisir que j’accueille Votre Excellence au Vatican à l’occasion de la présentation des Lettres qui L’accréditent comme Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République togolaise près le Saint-Siège.

Je vous remercie vivement de m’avoir transmis les salutations de Son Excellence le Général Gnassingbé Eyadema. En retour, je vous prierai de bien vouloir lui exprimer les vœux que je forme pour sa personne ainsi que mes souhaits pour l’accomplissement de sa tâche en vue du bien du peuple togolais. Je salue également les membres du Gouvernement et j’invoque l’aide de Dieu sur tous les hauts responsables qui sont au service de la nation. Enfin, en ce 13 janvier, où vos compatriotes célèbrent leur fête nationale, je tiens à leur renouveler les souhaits chaleureux que je leur ai déjà adressés dans mon message au chef de l’Etat et à les assurer de ma prière pour leur bien-être physique et spirituel.

Dans votre allocution, vous avez bien voulu évoquer l’action menée par le Saint-Siège en faveur d’un monde de paix et je vous sais gré de l’appréciation que vous en avez exprimée.

Il me plaît de penser que le Togo partage le même souci de voir le droit et la justice partout respectés: c’est, en effet, le fondement et la condition d’une vie collective ordonnée et tranquille à l’intérieur des nations et entre elles. Puissent les relations entre la République togolaise et le Siège apostolique se développer de telle manière qu’elles deviennent encore plus utiles pour tous! Puissent-elles favoriser la réalisation concrète des aspirations exprimées par vos concitoyens et motiver leur collaboration à un projet de société conforme à leurs vœux! Votre mission, officiellement inaugurée en ce jour, renforcera assurément les liens qui nous unissent en intensifiant notre convergence de vues, pour une œuvre commune au bénéfice de nos frères.

L’Eglise catholique, dont toute l’ambition est de proclamer librement le message évangélique, peut faire beaucoup pour rendre meilleure la vie de la communauté humaine. Dans le respect des civilisations diverses, elle cherche à jouer le rôle de ferment d’unité et elle aimerait que l’Evangile vivifie toujours davantage la société, en particulier son dynamisme culturel, qui est la base d’une nation. C’est à cette tâche que se consacrent les pasteurs et les fidèles du Togo, voulant ainsi servir les intérêts supérieurs du pays. Avec le souci privilégié des pauvres et des petits, ils souhaitent aussi, selon leurs moyens, apporter leur contribution au développement de l’instruction, continuant à former les cœurs et les esprits, à donner le goût du travail désintéressé et du service responsable.

Vous me permettrez de saluer spécialement par votre entremise les catholiques de votre patrie. Ils trouveront toujours de la part de l’Etat, j’en suis convaincu, les conditions favorables à l’exercice paisible et fructueux de leur vie ecclésiale et de leur action apostolique.

Au moment où commence votre mission, je vous offre mes vœux les meilleurs. Je vous assure que vous trouverez toujours ici un accueil attentif et une compréhension cordiale.

Sur Votre Excellence, sur le chef de l’Etat, le Gouvernement et le peuple togolais, j’invoque de grand cœur l’abondance des Bénédictions Divines.


*Insegnamenti di Giovanni Paolo II, vol. XVII, 1 p. 103-104.

L’Attività della Santa Sede 1994 p. 45.

L'Osservatore Romano 14.1.1994 p.8.

L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française n.5 p.5

 

© Copyright 1994 - Libreria Editrice Vaticana

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana