Index   Back Top Print


CONCLUSION DES EXERCICES SPIRITUELS DE LA CURIE ROMAINE

PAROLES DU PAPE JEAN PAUL II

Samedi 23 février 2002


"Toujours disciples du Christ"

Au cours de ces journées, nous avons eu l'occasion de méditer sur le fait d'être des disciples du Christ, qui constitue l'élément fondamental de notre vie. Nous en avons fait l'expérience intime et nous l'avons ressenti de façon presque constante dans le recueillement des "Exercices spirituels". Il s'est agi d'un grand don du Seigneur, auquel nous rendons grâce tout d'abord, à l'issue  de  cette  intense  semaine  de  réflexion et de prière.

Notre reconnaissance - je dis "notre" car je suis certain d'interpréter également vos sentiments, très chers et vénérés frères qui m'avez accompagné au cours de ces Exercices spirituels - s'adresse au Cardinal Cláudio Hummes, qui nous a guidés grâce à ses méditations pleines de sagesse. Vénéré Frère, pendant plusieurs jours, vous avez dû laisser le grand troupeau de São Paulo au Brésil, où vous êtes Archevêque, pour prendre soin de ce "pusillus grex", "petit troupeau", au Vatican. Je vous remercie de tout coeur de nous avoir guidés vers les pâturages florissants de la Révélation et de la Tradition catholique, avec l'attention, la sagesse et la sécurité du Bon Pasteur et de nous avoir apporté, également au cours de ces journées, à travers les inflexions de votre voix, ce témoignage de São Paulo et de la grande Eglise brésilienne, "brasileira".

Ces journées de contemplation dans le recueillement nous ont aidés à redécouvrir avec joie la grâce inépuisable de la vocation chrétienne et apostolique. L'Esprit nous a fait comprendre à nouveau que toute notre existence est centrée sur le Christ, le Révélateur du Père. Dans sa Pâque de mort et de résurrection, Il nous a constitués comme son peuple, rassemblé autour de la Table de l'Eucharistie, le Sacrement de son Sacrifice salvifique et de sa présence réelle parmi nous jusqu'à la fin des temps.

La profonde conscience du fait d'être des disciples, que nous avons ravivée avec vous, cher prédicateur, nous incite à un dévouement courageux dans notre ministère au service du Peuple de Dieu. A présent, chacun retourne à son activité. Vous aussi, vénéré Frère, vous allez repartir dans votre diocèse de São Paulo. Lorsque vous serez à nouveau parmi votre peuple, apportez aux fidèles, en particulier aux enfants et aux personnes qui souffrent, l'expression de mon affection et l'assurance de ma prière.

Nous poursuivons à présent le chemin pénitentiel vers la Pâque, un itinéraire de renouveau spirituel pour toute l'Eglise. Que nous accompagne Marie, dont nous avons constamment ressenti la présence au cours de ces journées d'écoute et de prière.

Très cher Cardinal prédicateur, je vous donne ma Bénédiction, ainsi qu'à vous tous, vénérés et chers Frères.

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana