Index   Back Top Print

[ DE  - EN  - ES  - FR  - IT  - PT ]

DISCOURS DU PAPE JEAN PAUL II  
À UNE DÉLÉGATION DU "MOVIMENTO TRA NOI"

Vendredi 8 mars 2002


Très chers frères et soeurs!

1. Je suis heureux d'ouvrir les portes de cette maison, et plus encore celles de mon coeur, à chacun de vous et à tous les membres du "Movimento Tra Noi", qui s'étend désormais au-delà des frontières de l'Italie.

Soyez les bienvenus! Je vous salue tous chaleureusement, avec une pensée particulière pour votre Présidente, Madame Bianca Imperati, pour la responsable de l'Institut séculier Marie de Nazareth, Madame Antonella Simonetta, et pour les prêtres qui s'occupent de votre formation spirituelle. Il me faut ici évoquer le souvenir de ce disciple du bienheureux dom Luigi Orione, votre fondateur récemment disparu, dom Sebastiano Plutino, qui a passé toute sa longue existence au service des plus pauvres, diffusant partout l'esprit d'accueil propre à votre association de grand mérite.

A travers votre visite d'aujourd'hui au Successeur de Pierre, vous entendez, chers amis, renouveler votre fidélité à l'Eglise et vous engager à en suivre avec toujours plus de dévouement les enseignements, afin d'être des apôtres de la nouvelle évangélisation.

Cette rencontre a lieu de manière providentielle en ce jour qui est consacré en particulier à la femme. Vous avez consacré toute votre énergie à la protection et à la promotion humaine et religieuse de la femme, et vous êtes particulièrement conscients de tout ce qu'il reste à faire dans ce domaine. Je profite de cette circonstance pour manifester ma proximité spirituelle aux femmes en difficulté, en espérant qu'il y ait toujours à leurs côtés des personnes prêtes à les aider pour réaliser pleinement leurs aspirations légitimes.


2. Cinquante ans ont passé depuis que dom Sebastiano Plutino a réuni pour la première fois au sein d'un mouvement appelé Tra Noi, un groupe nombreux  d'employées  de  maison. Beaucoup d'entre elles faisaient partie d'une association paroissiale du nom de Sainte Zita, créée dans le but d'offrir un cadre familial et une formation chrétienne aux jeunes filles venues à Rome des régions les moins riches de l'Italie pour accomplir d'humbles et épuisantes tâches domestiques.

Le mouvement naissant s'inspirait de la "proclamation de Pie XII pour un monde meilleur", adressée au diocèse de Rome le 10 février 1952. Le Souverain Pontife disait:  "C'est tout un monde qu'il faut refaire depuis les fondations; de sauvage, il faut le rendre humain, d'humain le rendre divin" (Discours et radio-messages, 13 [1951-1952], n. 471; cf. ORLF n. 7 du 15 février 1952). Dom Plutino répondit avec enthousiasme à cet appel, fidèle aux enseignements du bienheureux Luigi Orione. Avec les années, le Mouvement Tra Noi a continuellement élargi le cadre de ses interventions à d'autres villes italiennes et au Brésil.


3. Chers frères et soeurs, tout en remerciant le Seigneur qui n'a pas manqué, au cours de ces cinquante dernières années, de couronner vos efforts de résultats, je vous invite à envisager avec confiance les perspectives de développement qui s'offrent à vous. Des catégories sociales à risque et marginalisées, qu'elles soient anciennes ou nouvelles, attendent votre aide. Je pense par exemple aux immigrés, aux personnes âgées en difficulté et aux jeunes qui manquent de points de références solides.

En diffusant la "spiritualité de l'accueil", vous pourrez être les artisans d'une véritable fraternité universelle, au sein de laquelle chaque être humain puisse se sentir écouté, sans distinction de classe sociale, de religion, de culture et de nationalité. A ceux que vous rencontrez dans votre travail, vous n'offrez pas seulement un accueil matériel, mais aussi une formation religieuse adaptée.

Avec le "projet familles" et grâce à votre participation active au Forum des Associations familiales, vous apportez votre soutien aux foyers, pour qu'ils soient des cellules vivantes d'un monde renouvelé, des lieux de dialogue et d'accueil. Avec le "projet jeunes", qui cherche à renforcer l'activité de formation des adolescents, vous favorisez un état d'esprit ouvert et accueillant chez les nouvelles générations, en encourageant les jeunes à êtres des apôtres auprès de leurs camarades du même âge et des acteurs de la société de demain.

En définissant le Mouvement Tra Noi comme une "famille de familles", engagez-vous à oeuvrer toujours davantage en faveur de la sauvegarde des valeurs humaines et chrétiennes immuables qui ont marqué votre histoire. Vous aurez ainsi une influence efficace sur les structures sociales, en donnant la parole à tous ceux qui ne l'ont pas. Dans un monde où apparaît le risque d'un individualisme replié sur lui-même, vous êtes un point de référence pour celui qui se sent isolé et à la merci des événements.


4. Toutefois, pour que votre action soit efficace, il vous faut tout d'abord maintenir vivant votre contact quotidien avec Dieu et l'intensifier, à travers l'écoute assidue de sa parole, la prière et une intense vie sacramentelle. Seuls des hommes et des femmes de prière peuvent être des artisans d'une action sociale et apostolique incisive. Que l'Eucharistie, source inépuisable de communion et d'engagement missionnaire, soit au centre de tout.

Pour renouveler le monde et "de sauvage, le rendre humain, et d'humain le rendre divin", vous devez être des saints, comme le bienheureux Luigi Orione, dont Sebastiano Plutino s'est toujours inspiré, en traduisant son amour dans des choix significatifs pour l'Eglise et pour la société.

Que Marie, Salut du Peuple romain, Mère céleste et protectrice du Mouvement Tra Noi, vous guide et vous accompagne. Qu'elle soutienne également l'Institut séculier Marie de Nazareth qui partage avec vous le même charisme, et est appelé à animer toutes les activités et les oeuvres du Mouvement, et à en être le levain et le ferment spirituel. Je vous assure de mon souvenir constant dans le Seigneur, et je vous bénis tous avec grand plaisir.

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana