Index   Back Top Print


   

Radiomessaggio al Congresso Mondiale in Lourdes dei giovani rurali cattolici Aile ore 10 di domenica 29 maggio 1960 il Santo Padre conclude, con un suo Radiomessaggio, il primo Congresso Mondiale del «Mouvement Inter­ national Jeunesse Agricole et Rurale Catholique)} - M.I.J.A.R.C. -, che ha tenuto in Lourdes Ie sue riunioni.

La Radio Vaticana, in collegamento con il Terzo Programma della Rete Francese, diffonde la fervida Esortazione di Sua Santita, che parla al micro­ fono nella sua Biblioteca privata. Chers Fils et FiZZes de la Jeunesse agricole et rurale catholique, C 'EST AVEC une grande joie que Nous avons appris votre viE desir d'entendre la voix du Pere Commun au terme de ce premier et beau Congres international qui vient de vous ras­ sembler a Lourdes, - dans cette basilique Saint Pie X que Nous avions naguere la joie de consacrer -, pour de fructueuses journees d\~tudes et de prieres, sous Ie regard de la Vierge Marie.

Nous voulons simplement vaus dire combien II Nous est agreable de vous savoir ici reunis, autour de votre zele fonda­ teur, a qui est dO en si large part l'heureux succes de cette rencontre. Nous l'en felicitons de tout creur, ainsi que vaus tous, chers fils et filles venus de 60 nations d'Mrique, d' Ameri­ que, d' Asie et d'Europe representer les milliers de vos freres qui, a travers Ie monde, partagent avec une vie semblable a la votre, Ie meme souci apostolique.

--------------------------------------------------------------------------------

Quel chemin parcouru depuis les modestes debuts de l' Ac­ tion catholique rurale! Vraiment, Ie petit grain de seneve jete en terre avec foi a ete beni de Dieu et est devenu un grand arbre. Quel puissant motif pour Nous de louer avec vous Ie divin Se­ meur et de vous feIiciter d'avoir ete, avec Sa grace, de bons ouvriers de Son champ! Quel encouragement aussi a poursuivre vos efforts pour que votre action, avec l'aide de Dieu, porte encore de meilleurs fruits, et que, peu a peu, vous aidiez tous vos freres du monde rural a decouvrir pour certains d'entre eux, a mieux connaitre pour d'autres, Ie Createur du monde Qui est aussi Ie Redempteur de nos ames!

Vous avez pu, au cours de ces journees, consacrees au theme de La Faim dans Ie Monde, prendre mieux conscience de vos devoirs d'hommes et de chretiens, tous responsables de vos freres, et plus particulierement des besoins des plus desherites d'entre eux: faim de pain d'abord, faim de dignite humaine aussi, de culture et d'amitie, faim de Dieu surtout, car « l'hom­ me ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu » (Matth. 4, 4).

Chers fils et filles de la jeunesse agricole et rurale catholique, ayez toujours, suivant Ie vreu de l'Apotre Paul, « une conduite digne de l'appel que vous avez reyu» (Eph. 4, I). Que votre voix, dans Ie concert des organisations internationales OU vous venez si heureusement de prendre place, fasse sans cesse enten­ dre les exigences de la justice et que votre action soit fidele a rappeler, en toute charite, les besoins des personnes et des com­ munautes, dans un monde plus souvent sensible aux pressions de la force qu'aux appels d'un amour fraternel.

Faites-Ie toujours en liaison avec les deux Federations qui groupent la Jeunesse catholique masculine et feminine des di­ vers pays, vous rappelant que Nous Nous plaisions a souligner naguere « la necessite d'une collaboration plus etroite de chacun, aussi bien a l'interieur des Associations qu'au plan national ou international» (Message a la Iv~me Assemblee generale de la F.I.J.C. AAS, LII, 1960, p. 54). 'gio des lici , un ,ter­ che

--------------------------------------------------------------------------------

Tissez de plus en plus serre de par Ie vaste monde Ie reseau de vos amities agissantes. Chacun de vos pays a ses problemes particuliers, chacune de vos organisations nationales a ses ca­ racteristiques propres. Mais vous travaillez tous a l'extension du Regne de Dieu dans Ie divers milieux ruraux qui sont les votres, chacun mettant au service de son frere Ie don de Dieu qu'il a re9u pour Ie faire fructifier au service du bien commun. Deja nombre d'entre vous, repondant a l'appel de Sa Saintete Pie XII, de veneree memoire, dans son Encyclique Fidei Donum, sont venus apporter avec enthousiasme Ie concours de leur competence et de leur devouement aux jeunes mouvements agricoles et ruraux des nations africaines. D'autres ont permis, par leurs sacrifices, la venue a ce Congres de representants de pays lointains OU ils en prolongeront l'echo bienfaisant. Nous encourageons vivement tous ces efforts, en vous invitant ales amplifier encore, au service de l'Eglise de Dieu.

Laissez- N ous vous red ire aussi ce que N ous avions confie recemment aux deIegues de la F.A.O. venus Nous rendre visite: «Issu Nous-meme d'un foyer rural, Nous avons vu de Nos yeux, pendant Nos jeunes annees, et Nous n'oublierons jamais, ce que sont les fatigues et les peines de ceux qui sont adonnes au travail de la terre. Contribuer a alleger leur fardeau, a don­ ner un peu plus de bien-etre a ceux qui procurent du pain au reste des hommes, quelle belle reuvre de misericorde, celle-Ia aussi, et combien digne d'encouragement et de louange?» (Dis­ cours a la F.A.O. du II novembre 1959).

Selon les objectifs de votre Mouvement, aidez-donc de vo­ tre mieux ce milieu rural qui est Ie votre a prendre conscience de ses aspirations et de ses besoins, pour les orienter dans une perspective chretienne, qui leur donne seule leur vraie dimen­ sion. Aidez les jeunes des campagnes a inscrire dans la trame de leur vie quotidienne les exigences de l'Evangile, tant dans leur vie spirituelle personnelle que dans leur vie familiale, sociale et professionnelle. Aidez les agriculteurs et tous les ruraux «qui vivent au contact de la majestueuse grandeur de la nature» a avoir « l'ame attentive a la presence de Dieu» (Discours du 18

novembre 1959 aux agriculteurs). Conscients de vivre amSI sous son regard bienfaisant, soyez ses vivants temoins, enra­ cines dans la foi, joyeux dans l'esperance et debordants de cha­ rite, en veritables enfants de Dieu.

En formant ce souhait paternel, que Nous aimons confier ala Vierge de Lourdes, Nous appelons de grand creur, sur vous tous, chers fils et filles de la J eunesse agricole et rurale catho­ lique, sur vos devoues aumoniers et sur vos familles, en gage d'abondantes graces, une large Benediction Apostolique.



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana