Index   Back Top Print


DISCOURS DU PAPE JEAN XXIII
AU PRÉSIDENT D'ARGENTINE,
M. ARTURO FRONDIZI*

Samedi 18 juin 1960

 

Monsieur le Président,

Votre présence est pour Nous un motif de satisfaction toute spéciale, non seulement à cause du témoignage de fidélité à la Chaire de Pierre que vous venez d’exprimer, mais aussi parce que Nous voyons en votre personne l’illustre représentant du noble peuple argentin auquel Nous adressons, en ce moment, Notre salut plein d’affection.

Le dynamisme qui vous distingue vous a poussé à entreprendre ce voyage à travers les nations européennes avec l’espoir de renforcer les liens d’amitié qui déjà les unissent à votre pays. Il Nous est particulièrement agréable, en cette occasion, de souligner le climat d’harmonie qui règne entre le Siège Apostolique et la nation argentine, harmonie dont Nous espérons qu’elle sera de plus en plus solide et parfaite et qu’elle trouvera son assise et son inspiration dans la profession de foi catholique du peuple argentin, conjointement au respect des règles et des valeurs morales qui en découlent et qui, dans le passé, ont inspiré ses entreprises les plus insignes.

En cette étape cruciale de transformations profondes qui agitent le monde et qui affectent également votre pays, la fidélité à ses traditions catholiques sera un puissant stimulant pour unir toutes les forces dont la responsabilité et la mission est de coopérer à l’agrandissement de votre patrie, par tant de titres glorieuse.

Cette année où l’on commémore un siècle et demi de votre indépendance, offre une bonne occasion aux manifestations religieuses qui, avons-Nous appris, accompagnent cette date historique, de donner une vigoureuse impulsion au progrès d’ordre spirituel et moral dont Nous sommes fort aise d’enregistrer le rythme croissant en Argentine.

Monsieur le Président, à ces paroles qui sont l’expression de Nos vifs sentiments envers votre patrie, Nous ajoutons, pour conclure, Nos vœux les plus sincères et les plus cordiaux pour l’heureuse issue de votre voyage, pour la santé de Votre Excellence et de votre gouvernement et pour la prospérité chrétienne du très cher peuple argentin, que Nous bénissons du fond de Notre cœur.


*L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française, n°27, p.1, 4.

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana