Index   Back Top Print


LETTRE DU PAPE PAUL VI ,
SIGNÉE PAR LE CARDINAL A. CICOGNANI, SECRÉTAIRE D'ÉTAT,
 À S.E. YAKUBU GOWON,
CHEF DU GOUVERNEMENT MILITAIRE FÉDÉRAL DE LAGOS
*

juillet 1967

 

Excellence,

En ce moment où tous ceux qui aiment et admirent votre pays sont profondément préoccupés de son sort, permettez-moi de m'adresser à vous – à la demande expresse du Souverain Pontife – au nom des principes sacrés de paix et de concorde qui sont au cœur du message évangélique que l'Eglise catholique a le devoir de préserver et de prêcher.

Vous savez la profonde affection que Sa Sainteté le Pape Paul VI porte à l'Afrique, la sollicitude avec laquelle il suit son sort et son admirable aspiration vers un avenir fait de dignité et de progrès. Ses pensées sont constamment tournées vers le grand continent africain avec ses nombreuses et importantes nations, et il veut apporter toute la contribution possible à la réalisation des idéaux légitimes auxquels aspirent de si nombreuses et si nobles initiatives.

Le Souverain Pontife aime tout particulièrement les populations du Nigeria, si bonnes et si travailleuses, depuis qu'il les a connues personnellement au cours d'une inoubliable visite qu'il a faite à leur beau pays et qu'il a pu connaître et apprécier leurs hautes qualités.

Aussi son cœur paternel est-il profondément attristé d'apprendre qu'il y existe un fratricide conflit armé. Il implore Votre Excellence de faire tout ce qui est en son pouvoir pour que cesse ce conflit et recourir à la seule méthode sûre et honorable de résoudre les différends: la recherche d'une entente loyale.

Soucieuse de ne pas s'immiscer dans le conflit, Sa Sainteté se doit cependant d'inviter toutes les autorités responsables à entrer dans la voie de la pacification, car seule la paix peut apporter au pays toutes sortes de possibilités de bienfaits, dans un climat de respect mutuel et d'harmonie fraternelle.

Je salue respectueusement Votre Excellence et, en lui soumettant cette urgente requête, je prie Dieu de donner ses grâces les plus riches et les plus abondantes au peuple nigérien tout entier.
Avec l'assurance de ma haute estime et considération, je demeure sincèrement vôtre.

Card. CICOGNANI


* La Documentation catholique, n°1507, col.2114-2115.
 

 


© Copyright - Libreria Editrice Vaticana