Index   Back Top Print

[ EN  - ES  - FR ]

LETTRE DU PAPE PAUL VI 
AU PRÉSIDENT DE L'INDE, S.E. VARAHAGIRI VENKATA GIRI

  

A Son Excellence VARAHAGIRI VENKATA GIRI
Président de l’Inde

À l’occasion des célébrations du centenaire de la naissance du Mahatma Gandhi, Nous envoyons Nos félicitations et Nos bons vœux par les soins de Votre Excellence, à toute l’Inde.

Gandhi avait une haute appréciation de la dignité humaine et un sens aigu de la justice sociale. Avec une grande ardeur et une clairvoyance pour la prospérité future de son peuple, il travaillait inlassablement à l’exécution de ses projets, inculquant toujours à ses disciples l’admirable principe de non-violence.

Il s’efforçait de rendre ses compatriotes conscients des injustices de leur système social et de propager parmi eux un esprit d’égalité et de fraternité. Même si ses efforts et son exemple n’ont pas entièrement été couronnés de succès, ils ont laissé leur marque parmi les hommes de sa propre génération et de la nôtre.

Nul ne peut oublier la profonde admiration et l’estime de Gandhi pour la personne de Jésus-Christ dont le sermon sur la montagne influença sa propre pensée et son action. Toujours conscient de la présence de Dieu, spécialement dans les moments difficiles, il se rendait compte de la valeur de l’austérité, du silence, de l’endurance et de la prière, de l’agrément toujours prompt aux travaux manuels et du détachement des biens de ce monde. Il reconnaissait la place de l’épreuve et du sacrifice dans la vie humaine. Son sentiment vis-à-vis de la chasteté conjugale mettait en valeur la dignité et l’intégrité de la famille.

L’Inde est à juste titre fière d’un tel chef, et son influence continuera sans aucun doute. Puisse-t-il amener votre bien-aimé peuple et aussi ceux des autres nations à acquérir et à pratiquer l’idéal élevé de paix et d’amour parmi les hommes. Nous sommes sûr que ces célébrations du centenaire rappelleront aux hommes ces principes supérieurs et cette haute destinée vers laquelle nous sommes tous conduits.

Avec une sincère affection pour votre grand pays, Nous offrons Nos prières pour Votre Excellence, votre gouvernement et votre peuple; pour que, sur le rude pèlerinage qui mène à notre éternelle demeure, vous puissiez tous le gravir avec courage et que votre parcours soit assisté d’une abondante grâce céleste.

Du Vatican, le 22 août 1969.


*ORf n.41 p.1.

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana