Index   Back Top Print

[ FR ]

MESSAGE DU PAPE PAUL VI
AUX JEUNES CHRÉTIENNES
DES MILIEUX INDÉPENDANTS DE FRANCE

Dimanche 30 avril 1967

 

Chères filles,
jeunes chrétiennes des milieux indépendants de France,

Nous sommes heureux de vous adresser Nos plus vifs encouragements à l’occasion de votre rencontre nationale «Avenir 67». Venues de toutes les parties de la France: vous êtes réunies, avec un grand nombre d’aumôniers, de religieuses, de militantes d’autres mouvements, autour de Mgr Henri Donze.

Vous vous proposez, en vous inspirant de l’enquête d’année de votre mouvement, de rechercher ensemble les voies qui vous aideront à construire l’avenir, le vôtre et celui de tous les jeunes, au service de l’Eglise et du monde.

Depuis longtemps vous avez acquis la conviction que c’est dans une action solidaire avec tous les jeunes, en communion étroite avec les militants de tout âge et de tout milieu, dans les conditions ordinaires - et souvent banales - de votre vie de chaque jour, que vous devez découvrir l’action de l’Esprit Saint sans cesse à l’œuvre dans le cœur des hommes.

Grâce au mouvement auquel vous appartenez et qui a reçu, de par la volonté expresse de l’épiscopat de votre pays, la mission de prendre en charge les jeunes filles de vos milieux et de leur annoncer l’Evangile de Jésus-Christ, vous vous êtes senties insérées dans l’action apostolique unanime de la hiérarchie et du laïcat de votre patrie. Par et avec eux, vous êtes engagées dans le renouveau actuel de l’Eglise catholique. dont la vocation est de faire participer tous les hommes à la rédemption apportée par le Christ.

Vous ne représentez certes qu’une part de l’activité apostolique des jeunes de votre pays, mais votre rôle de laïques organisées dans un milieu social déterminé est indispensable pour assurer la présence et l’action de l’Eglise là où vous êtes, vivez et travaillez.

C’est à vous qu’il appartient de manifester, par toute votre vie, que le message évangélique est source de joie et d’espérance.

Chères filles de France, ce message Nous désirons l’adresser, à travers vous, à toutes vos amies, à toutes celles que vous côtoyez et fréquentez. Dites-leur que Nous les aimons comme le Christ les aime et que Nous comptons beaucoup sur les jeunes d’aujourd’hui pour la construction d’un monde plus juste, plus fraternel et plus pacifique, comme Nous le leur avons demandé dans Notre récente Encyclique Populorum progressio.

Chères militantes de la J.I.C.F.! De grand cœur Nous appelons l’abondance des divines grâces sur votre rencontre nationale et vous accordons, ainsi qu’à vos aumôniers et à tous les jeunes de votre beau mouvement, en témoignage de Notre paternelle bienveillance, une large et affectueuse Bénédiction Apostolique.

                                         



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana