Index   Back Top Print

[ FR ]

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
AU PREMIER AMBASSADEUR DU SÉNÉGAL
PRÈS LE SAINT SIÈGE*

Jeudi 26 janvier 1967

 

Nous sommes heureux d’accueillir ici aujourd’hui le premier Ambassadeur du Sénégal auprès du Saint-Siège. Les relations nouées jadis, au temps de votre estimé prédécesseur Monsieur Le Gros, ont heureusement évolué, et Nous avions plaisir à accréditer à Dakar tout récemment, en la personne de Mgr Giovanni Benelli, un Pro-Nonce Apostolique. L’excellent accueil qui lui a été fait par les Autorités sénégalaises est pour Nous un motif de profonde satisfaction, et Nous aimons à y voir le présage de développements ultérieurs, qui ne pourront manquer d’être bénéfiques, autant pour l’Eglise que pour le Sénégal.

L’Eglise est depuis longtemps à l’œuvre dans votre Pays, où plusieurs générations de missionnaires ont semé et répandu le message évangélique.

Grâce à leurs admirables efforts, Nous comptons aujourd’hui sur la terre sénégalaise bien des fils dévoués, et Nous avons plaisir à mentionner en premier lieu le Chef de l’Etat lui-même, Son Excellence Monsieur Léopold Sedar Senghor, dont la figure de lettré et d’humaniste est connue et estimée bien au delà des frontières du Sénégal.

L’un des soucis de son Gouvernement - Nous le savons et vous l’avez rappelé - est d’assurer la cohabitation pacifique des deux communautés catholique et musulmane. L’Eglise, pour sa part, ne désire rien tant que de voir régner la bonne entente entre les fils d’une même patrie. Et ne peut donc que se réjouir quand elle rencontre auprès des Autorités temporelles des sentiments analogues.

C’est d’ailleurs un trait caractéristique de la mentalité et des traditions de l’Afrique Noire, Nous semble-t-il, que cette sensibilité aux valeurs de fraternité, de dialogue, d’échange, dans la vie de chaque jour et notamment sur les plans religieux et culturel. L’importance de ces mêmes valeurs vient d’être rappelée avec solennité par le récent Concile œcuménique, comme un des soucis majeurs de l’Eglise en cette période de son histoire.

C’est vous dire, Monsieur l’Ambassadeur, que vous trouverez toujours auprès de Nous et de Nos collaborateurs une oreille attentive à la voix du Sénégal, et un sincère désir de concourir à son progrès et à son élévation morale et spirituelle.

C’est dans ces sentiments que Nous accueillons les lettres de créance que vous remettez aujourd’hui entre Nos mains, et que Nous invoquons sur Son Excellence Monsieur le Président Senghor, sur le Gouvernement et sur tout le peuple sénégalais, l’abondance des divines bénédictions.  


*AAS 59 (1967), p.149-150.

Insegnamenti di Paolo VI, vol. V, p.57-58.

L’Attività della Santa Sede 1967, p.84-85.

L'Osservatore Romano, 27.1.1967, p.1.

L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française n.5 p.1.

La Documentation catholique, n.1488 col. 326-327.

                                     



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana